L’art de diversifier ses investissements en immobilier

Rédigé par Logic-Immo.be
29 octobre 2021

Si la résidence principale et l’immeuble à logements sont des investissements sûrs en immobilier, des revenus encore plus stables et plus diversifiés sont assurés en osant aussi l’achat de chambres d’hôtel, de commerces ou de bureaux et même de parkings. Une manière intelligente de réduire le risque !


Le cours des évènements est insondable et les propriétaires d’un seul type de bien peuvent rapidement se trouver pris au dépourvus en cas de crise. Imaginez une conjoncture économique soudainement défavorable, qui ferait baisser drastiquement le prix au m2 d’un immeuble à logements. Son propriétaire se féliciterait alors d’avoir diversifié son portefeuille immobilier et de continuer à jouir de meilleurs revenus provenant de son immeuble à bureaux ou de sa maison de repos pour seniors – des marchés encore plus stables que le résidentiel régulier.

Bien d’autres marchés immobiliers sont aujourd’hui en développement et de plus en plus alléchants : il est recommandé d’investir de plus petites sommes sur plusieurs biens à la fois plutôt que de miser sur un même type de bien. Voici quelques bonnes options à considérer.

Bureaux ou commerces : les joies de la constance

Investir dans un local commercial ou dans un immeuble en tout ou en partie consacré à des commerces et à des bureaux est indéniablement un bon plan. Les investisseurs y sont parfois réfractaires parce que les bureaux et commerces sont plus difficiles et plus longs à louer que des biens d’habitation. C’est une réalité. Mais, une fois loués, ils seront occupés par vos locataires pendant de nombreuses années et ils rapporteront deux fois plus que l’immobilier résidentiel, en plus d’un moins grand risque d’impayés.

Chambres d’étudiant et Kots : à coût faible

L’avantage, c’est que le coût initial est faible, et que la clientèle est stable et récurrente. Mais choisissez bien le secteur : l’offre de logements étudiants est devenue très foisonnante à Bruxelles, par exemple, et parfois dominée par de gros opérateurs avec qui la concurrence est féroce.


Résidences senior : le bon plan

Dans une société marquée par le vieillissement de la population, nul doute que l’achat d’une résidence pour seniors est un bon investissement. Il faudra investir une plus grosse somme au départ, mais si elle se situe dans un secteur démographiquement favorable et si son exploitant offre un service distinctif, elle rapportera beaucoup et demandera peu de gestion à son propriétaire ! De plus, les résidences-services agréées bénéficient d’un taux de TVA réduit à 12% au lieu de 21%, et sont exonérées de précompte immobilier.

Parkings et garages : la bonne idée audacieuse

La pratique d’acheter ou louer des parkings est méconnue, mais elle gagne en popularité. Et pour cause. C’est un marché bien moins coûteux que l’immobilier d’habitation, et pourtant il offre un rendement supérieur. Les places de parking sont très prisées, surtout en pleine ville (où elles se raréfient). L’achat d’un box de garage est aussi une bonne idée : on peut en multiplier les usages et viser aussi une clientèle de motocyclistes et de cyclistes, entre autres.

Terrains à bâtir : un investissement qui rapporte

Si vous arrivez à mettre la main sur l’un de ces terrains, le gain sera probablement assuré au moment de la revente : ils sont si rares en Belgique ! Surveillez toutefois la règlementation de la commune où est situé le terrain. De plus en plus de villes imposent maintenant différentes taxes sur ces terrains constructibles.

Chambres d’hôtel : la stratégie gagnante

Les grosses chaînes hôtelières font de plus en plus appel à des investisseurs et, de nos jours, des particuliers peuvent se porter acquéreurs d’une ou de plusieurs chambres. Le rendement tourne autour de 3,5 à 4% et le temps passé à gérer le bien est pour ainsi dire nul.

Les investisseurs les plus avant-gardistes osent aussi de plus en plus le crowdfunding, ou financement participatif immobilier, qui consiste à prêter de l’argent à un promoteur via une plateforme en ligne. On peut y investir de petites sommes qui auront un excellent rendement. Autre option atypique mais qui a le vent en poupe : l’immobilier « papier », c’est-à-dire l’investissement dans des fonds immobiliers et des SIR (sociétés immobilières règlementées). L’accès à un portefeuille immobilier diversifié en quelques clics, et sans grand investissement de temps.

Philippe Couture

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous