Les différentes façons d’investir dans l’immobilier

Rédigé par Logic-Immo.be
3 septembre 2021

La persistance de taux d’intérêt bas incite de plus en plus de gens à s’intéresser à l’immobilier en tant que placement. Il y a différentes façons d’investir dans la brique. Voici les plus courantes.

villes les plus chères

Investir en direct

L’inflation, les faibles taux hypothécaires et la pression sur le marché du logement – davantage de célibataires, davantage de familles monoparentales… – feront presque certainement augmenter la valeur d’une propriété après un certain temps. En d’autres termes, en achetant et en louant vous-même une maison ou un appartement et en le revendant ultérieurement, il est possible d’obtenir un très bon rendement sur un investissement dans l’immobilier.

  • Vous pouvez choisir de vous occuper vous-même de la mise en location. N’oubliez pas que cette solution est relativement chronophage : trouver les locataires, réaliser les états des lieux, suivre les contrats et les paiements, assurer l’entretien …
  • Si ces formalités administratives et logistiques vous pèsent, vous pouvez aussi recourir aux services de prestataires qui prennent en charge la mise en location et l’entretien. Ces services de location s’occupent de la sélection des locataires et des aspects administratifs (état des lieux, contrats de location, suivi des paiements, cautions…), organisent les changements d’abonnements (télécom, eau, gaz et électricité), effectuent les réparations nécessaires… et gèrent les mauvais payeurs !
  • Une autre solution consiste à s’adresser à une agence immobilière sociale. Ces organismes agissent comme intermédiaires entre les propriétaires et les candidats-locataires ayant des revenus précaires et modestes. Certes, les loyers sont un peu inférieurs au prix du marché, mais en revanche le propriétaire est assuré d’une tranquillité de gestion et reçoit des garanties : paiement assuré du loyer, gestion locative sans souci, entretien du bien, aide à la rénovation, exonération du précompte immobilier…

Ou bien indirectement

  • Il existe une autre façon de gagner de l’argent avec un investissement immobilier : passer par un fonds immobilier. Cela peut se faire via des certificats immobiliers, des sociétés immobilières réglementées (SIR) ou des actions dans des sociétés immobilières.

Avantages ? Le « ticket d’entrée » pour ce type d’investissement est moins élevé que pour l’achat d’un logement. C’est aussi moins risqué, parce que l’investissement est réparti sur plusieurs types de biens comme des logements, des bureaux, des hôtels, des magasins…

  • Et pourquoi pas le crowdfunding immobilier ? En fait il faudrait plutôt parler de crowdlending, car dans ce cas les promoteurs du projet demandent du financement à des particuliers qui, en échange, reçoivent des intérêts. Avantages ? Ces investissements offrent des taux d’intérêt allant jusqu’à 8 % par an, et un taux de défaut très faible, de l’ordre de moins de 1 %. La durée du placement est en outre assez courte, quelques mois à quelques années tout au plus. Les bénéfices sont donc récupérés très rapidement. Enfin, la plupart des plateformes permettent d’investir à partir de 250 euros.

Avant de se lancer, un conseil : vérifiez que la plateforme que vous avez choisie (par exemple Beebonds, Ecco Nova ou encore Look and Fin) est agréée par la FSMA, le régulateur des marchés financiers en Belgique. La FSMA n’accepte sur sa liste que les plateformes qui répondent à des critères de fiabilité précis.

En conclusion, quand on investit dans l’immobilier, il s’agit toujours de peser le pour et le contre et de considérer tous les tenants et aboutissants d’une décision. Les conseils d’un spécialiste sont toujours les bienvenus.

Madeleine Dembour

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous