Une maison encastrable à insérer à l’emplacement de votre ancienne maison

Rédigé par Remy Bersipont
21 juin 2022

Une entreprise belge a développé une offre pour le moins étonnante : une maison coulissable, la Slide-In House, que vous pouvez insérer en milieu urbain à l’endroit exact de votre ancienne maison pour la remplacer d’un seul coup par une nouvelle construction écologique. Coup d’œil.

Appelée « maison encastrable » ou bien « maison coulissante », la solution inventée par l’entreprise LabLand propose carrément de remplacer votre maison mitoyenne par une nouvelle, en glissant la nouvelle maison préfabriquée dans l’ancien emplacement. Et le tout est fait en un temps record, promet la marque.

Eviter les problèmes de la construction

La solution ne permet pas d’éviter la démolition de votre ancienne maison : c’est bel et bien un remplacement complet qui est ici proposé. Mais LabLand vous permet d’éviter « une longue période de construction et éventuellement un coût de rénovation imprévisible », promet-on. La maison préfabriquée coulissante est réalisée entre autres à partir de matériaux récupérés de votre ancienne maison, ce qui la rend la plus écologique possible.

Des parties de votre ancienne cuisine sont réutilisés. Le bois provenant de la démolition est récupéré pour faire des bancs de façade, par exemple.

“C’est une maison à ossature bois de haute qualité, confortable et écologique”

Steven Vromman, président de LabLand

La toute première maison Slide-In a été encastrée à Gand en juin 2021. Elle a été réalisée avec le soutien de la province de Flandre orientale et de la Fondation Roi Baudouin. Conçue par l’architecte Nikolaj De Meulder, elle fonctionne selon un système de construction modulaire en bois. LabLand précise que c’est une maison à ossature bois de haute qualité, confortable et écologique, entièrement préfabriquée dans un atelier, y compris la cuisine, les installations sanitaires et la technologie.

“En quatre semaines, votre nouvelle maison est prête”

Steven Vromman, président de LabLand

« Le concept en lui-même est très simple, mais en même temps spectaculaire dans le monde actuel de la construction », expliquait alors par voie de communiqué Steven Vromman, président de LabLand. « Les résidents quittent la maison juste avant le début de la rénovation, et après seulement quatre semaines, ils reviennent : la maison est prête ».

Steven Vromman précise aussi qu’«une telle “maison d’insertion” élimine un certain nombre de préoccupations importantes pour le propriétaire. En raison de la brièveté et de la rigueur de la période de construction, le client sait exactement combien de temps la maison sera inhabitable. Et les coûts sont entièrement convenus à l’avance ».

Verra-t-on de plus en plus de maisons coulissantes dans nos villes ? Il y a fort à parier que oui.

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous