Prix des logements : ça chauffe partout dans le monde !

Rédigé par Logic-Immo.be
1 juillet 2021

Au cours des douze mois précédant mars 2021, les prix des logements dans le monde ont augmenté au rythme le plus rapide depuis fin 2006. C’est l’un des enseignements majeurs relevés par le dernier Global House Price Index publié par Knight Frank. Pendant la crise sanitaire, les prix ont grimpé en flèche de 7,3 % en moyenne. Pour la Belgique, l’augmentation a été de 5,7 %.

En tête se trouve la Turquie, où les prix des logements ont augmenté de 32 % durant cette période. Suivent la Nouvelle-Zélande (+22,1 %), le Luxembourg (+16,6 %), la Slovaquie (+15,5 %) et les États-Unis (+13,2 %). Pour les États-Unis, il s’agit de la plus forte hausse depuis décembre 2005. La Belgique est 31e du classement.

Les mesures massives de relance budgétaire et monétaire destinées à soutenir les économies pendant la crise sanitaire ont provoqué un boom immobilier mondial. En termes de rendement, peu de placements peuvent égaler un investissement immobilier. Par ailleurs, ce boom suscite des inquiétudes à l’échelle mondiale. Plusieurs pays, notamment la Chine, la Nouvelle-Zélande et l’Irlande, sont intervenus en prenant des mesures destinées à « refroidir » le marché, par exemple des règles de prêt plus strictes. Pour l’instant, les chiffres belges s’inscrivent dans une logique de marché que nous connaissons depuis plusieurs années.

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous