Logic-Immo.be Blog La performance ...

La performance énergétique : accessible à toutes les (jeunes) bourses ?

Logic-Immo.be
Rédigé par Logic-Immo.be
1 juillet 2021

Peu de logements belges existants répondent aux exigences de la Performance énergétique des Bâtiments. En d’autres termes : la grande majorité de ces logements énergivores devra être rénovée tôt ou tard. Pour les acquéreurs d’une maison, les travaux à envisager pour amener le coefficient de performance énergétique au niveau requis sont souvent très importants.

Une enquête réalisée par un cabinet de conseil qui compare les prêts hypothécaires de 25 banques, le montre : les acheteurs potentiels ne disposent généralement pas d’un budget suffisant pour des améliorations énergétiques, après l’investissement initial de l’achat. Cette situation concerne encore davantage les jeunes acheteurs, qui éprouvent déjà de grandes difficultés à réunir le montant nécessaire à l’achat.

Or, très peu de logements répondent aux exigences actuelles et futures en matière de PEB. Le cabinet de conseil attire dès lors l’attention sur les conséquences de l’achat d’une maison trop énergivore, car les acheteurs se concentrent souvent en priorité sur des rénovations esthétiques ou de confort.

Selon le cabinet de conseil, la solution résiderait dans un système de quotité plus souple lorsque le demandeur de crédit présente des plans de rénovation écoénergétique du logement.

Une maison respectueuse de l’environnement représente en effet une sécurité à long terme pour la banque. Une démarche préventive consisterait à inclure, dès la demande de prêt, les plans et les budgets de rénovation énergétique. Ainsi, l’acheteur acquiert un logement moins coûteux en énergie et frais de fonctionnement, et sa valeur reste élevée. A noter que la plupart des banques demandent déjà qu’une analyse PEB accompagne tout dossier de prêt.  

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous