Les visages de Logic-Immo.be : Romeo de Bellefroid, « Ma priorité ? Offrir aux agents immobiliers un retour maximum de leur présence sur Logic-Immo.be »

Rédigé par Logic-Immo.be
4 octobre 2021

Romeo de Bellefroid travaille chez IPM Advertising depuis 2020. Tout récemment, il a rejoint l’équipe de Logic-Immo.be. Son rôle de Digital Officer : s’assurer que pour chaque client, le rapport qualité/prix soit totalement optimisé.

Romeo de Bellefroid est parti à la recherche d’une première expérience professionnelle avec un diplôme de sociologie en poche. D’emblée, il a démarré avec de solides arguments : « Un des atouts majeurs est sans aucun doute que je suis francophone, mais j’ai fait toutes mes études en néerlandais, à la VUB. Je maîtrise aussi l’anglais, en partie parce que j’ai été impliqué dans l’Association Internationale des Jeunes Humanistes durant mes études. De plus, je suis extrêmement curieux et très intéressé par les développements scientifiques. C’est la raison pour laquelle j’ai aussi des affinités avec l’informatique, sans être à proprement parlé développeur. »

Toutes ces compétences ont permis à Romeo de commencer à travailler chez IPM Advertising il y a un an. Rapidement, il a aussi obtenu un poste de responsable « customer care » chez Logic-Immo.be. Ce rôle est crucial : il permet aux clients de retirer le maximum de bénéfices de leur présence en ligne sur Logic-Immo.be. « Je suis par exemple très heureux d’aider les clients s’ils ont du mal à inscrire les propriétés dont ils ont les mandats sur notre site, ou à voir l’impact de leurs publicités en ligne. En parallèle, je vais désormais continuer à travailler sur l’interface ; cela permettra aux développeurs de se consacrer pleinement aux nouveaux développements car nous voulons sans cesse améliorer notre plateforme au bénéfice de nos clients. »

En dehors de son travail, Romeo se passionne pour la science-fiction, ainsi que les développements autour des jeux de société et des sciences. « Je suis extrêmement intéressé par les réponses que la science peut apporter aux grandes questions autour du climat, de la géopolitique et de l’intelligence artificielle, entre autres », explique-t-il. « Le monde regorge de connaissances, mais elles sont souvent trop protégées. Selon moi, ce qu’on appelle l’open science, ce mouvement qui veut rendre les résultats de la recherche scientifique accessibles à tous, pourrait nous aider sur ces enjeux importants pour la planète. » 

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous