Les réflexes à adopter pour être tranquille le jour où vous avez un sinistre en habitation

Rédigé par Logic-Immo.be
5 octobre 2021

Un sinistre habitation est vite arrivé : fuite d’eau, pénétration par le toit, incendie, inondation, etc. Plus d’un Belge sur 4 a déjà dû faire appel à son assurance incendie. Quand cela arrive, c’est la panique :  “Chez qui suis-je assuré ? Vais-je être remboursé pour toutes mes pertes ? Comment contacter mon assureur ?”

Afin d’éviter ce stress le jour où une telle catastrophe arrive, mieux vaut avoir anticipé. Seraphin, courtier digital en assurances vous donne des conseils pour vous préparer au mieux en cas de sinistre

S’assurer d’être convenablement assuré

Trop de Belges négligent l’importance de l’assurance habitation. Or plus d’un quart des Belges ont déjà dû faire appel à leur assurance habitation pour un sinistre selon une étude récente (Corona Direct, 2021). La majorité des Belges possèdent une assurance incendie, exigée par les banques lors de la souscription d’un emprunt hypothécaire pour les propriétaires et légalement obligatoire pour les locataires en Wallonie et en Flandre. Mais beaucoup ne savent plus exactement pour quoi ils sont couverts et si les données reprises dans leurs contrats sont toujours à jour.

Il est conseillé d’aller relire chaque année les montants couverts et les conditions de votre contrat d’assurance incendie. N’hésitez pas à passer un coup de téléphone à votre courtier afin qu’il revoie votre contrat avec vous et vous explique toutes les garanties incluses. Vous pouvez demander de comparer les offres des différents assureurs afin d’éventuellement trouver un contrat plus intéressant pour protéger votre logement. Profitez de ce rendez-vous pour vérifier la procédure en cas de sinistre. Chez les courtiers plus digitaux, vous pourrez déclarer votre sinistre en ligne, un expert sera envoyé pour constater les dégâts.

Vous faites partie des 12% de Belges n’ayant pas d’assurance habitation ? Remédiez vite à cela en effectuant une simulation.

Protégez votre contenu

Beaucoup de gens pensent que le contenu de leur habitation est protégé par un contrat d’assurance incendie de base. Ce n’est pas le cas. En cas de sinistre, l’assurance de base interviendrait pour les dégâts causés au bâtiment, cependant,  vos meubles, électroménagers et autres contenus ne seront pas couverts. Que vous soyez propriétaire ou locataire, il vous faut souscrire une garantie spécifique pour le contenu et en indiquer une approximation de sa valeur. Votre courtier vous aide à évaluer le contenu de votre habitation. Autrement, la valeur assurée sera une valeur par défaut de 10 000€ par chambre : pour une maison 3 chambres, la garantie contenu vous couvre en général pour 30 000€.

Conservez les preuves dans un cloud

C’est une chose d’assurer votre contenu, mais pour être indemnisé, il est très important de conserver des preuves de tous vos objets de valeur. Ces preuves doivent idéalement être conservées dans un espace de cloud sécurisé. Évitez de rassembler les preuves dans un disque dur ou dans un classeur qui ont de grandes chances d’être détruites lors d’un sinistre.

Chez Seraphin, ce que nous conseillons à nos clients de faire est de créer un dossier dans un logiciel de stockage en ligne tel que Google Drive ou iCloud. Rassemblez-y toutes les photos des objets de valeurs que vous possédez chez vous et joignez-y les factures. Il est intéressant de tout reprendre dans une feuille Excel pour additionner facilement les valeurs de l’ensemble de vos biens. N’oubliez pas de mettre à jour ce dossier dès que vous faites un nouvel achat. Le fait de rassembler ainsi toutes vos preuves vous permettra d’avoir un inventaire complet de vos biens de valeur et une meilleure évaluation du montant à inscrire dans votre contrat habitation.

Seraphin

Partager cet article

Biens immobiliers sélectionnés pour vous