L’assurance incendie : obligatoire pour les locataires ou pas ?

Logic-Immo.be
Rédigé par Logic-Immo.be
3 février 2021

La Wallonie impose l’assurance incendie à tous les locataires depuis le 1er septembre 2018. Depuis le 1er janvier 2019, c’est également le cas pour les locataires (et les bailleurs) en Flandre. Une nouvelle législation en matière de location a également vu le jour en Région de Bruxelles-Capitale, mais elle n’impose pas encore légalement l’assurance incendie (pour l’instant).

locataire qui souscrit une assurance incendie

Ceci dit, qu’elle soit obligatoire ou non, mieux vaut toujours souscrire une assurance incendie pour l’habitation que l’on loue. En effet, selon la loi, tous les locataires sont obligés de rendre le bien locatif dans l’état dans lequel ils l’ont trouvé. Or nul n’est à l’abri d’un accident.

Souscrire une assurance habitation en tant que locataire est donc aussi indispensable que d’assurer son propre bien. Une assurance incendie vous protègera d’éventuels accidents. En cas d’incendie dans un bâtiment loué (et également de dégâts des eaux en Flandre), on part en effet du principe que le locataire en est le responsable, sauf s’il prouve le contraire.

Sans assurance, vous devrez également indemniser les dommages subis par des tiers, par exemple si l’incendie se propage à l’habitation voisine. Seuls les dommages qui ne vous sont absolument pas imputables, comme la foudre, un court-circuit dans l’installation électrique ou des dommages liés à l’usure, sont pris en charge par le propriétaire.

En outre, cette assurance protègera également votre propre mobilier contre les dommages causés par un incendie, une tempête ou autre.

Imaginez par exemple que votre appareil à fondue prenne feu et fasse flamber tout le salon. Ou que les égouts débordent suite à un orage et inondent la cave où se trouvent votre lave-linge et votre sèche-linge. Dans ce cas, votre assurance incendie prendra les frais à sa charge.

>> Découvrez les autres assurances à prendre en tant que locataire