CDD, animal de compagnie, etc. J’ai un profil particulier : puis-je louer ?

Logic-Immo.be
Rédigé par Logic-Immo.be
2 février 2021

Vous souhaitez louer un bien mais n’avez pas de CDI ? Pouvez-vous louer n’importe quel bien immobilier même si vous possédez un chat ou un chien ? Nous vous expliquons des différentes possibilités.

Un locataire sans CDI qui signe un contrat de location

Locataire sans CDI ou sans revenu

Vous souhaitez emménager dans un appartement, mais vous présentez la particularité de ne pas avoir de revenus ? Pas de panique, il existe diverses solutions afin de décrocher une location. De prime abord, cela peut cependant s’apparenter à un réel parcours du combattant. En effet, les propriétaires sont de plus en plus sélectifs et l’un des critères de choix est bien entendu le niveau de revenus du locataire.

Toutefois, il reste possible de trouver un appartement même lorsque l’on n’a pas de salaire. La première solution est de démontrer que vous vous trouvez dans une période transitoire. Il arrive en effet que nous n’ayons temporairement pas d’emploi pour diverses raisons, comme par exemple la décision de changer de carrière, un déménagement, une démission ou encore un licenciement. Or, ces périodes ne sont pas définitives et c’est ce qu’il faudra démontrer aux propriétaires.

L’idéal est aussi de pouvoir justifier auprès du bailleur une allocation de chômage ou, si vous en disposez, d’économies. A noter qu’un propriétaire vous demandera tout de même de présenter un garant solide afin de compenser une situation sans revenus. Vous pouvez alors faire appel à vos parents, votre famille, un (très) bon ami…

La deuxième option est la location saisonnière. Si vous n’avez pas d’économies devant vous, ni de garant, il s’agit d’un plan B intéressant. Celui-ci vous permettra de trouver un logement plus facilement, car vous n’aurez pas à fournir de garanties aussi strictes que pour une location classique. Il existe plusieurs plateformes en ligne permettant de trouver une location saisonnière, comme Airbnb, l’une des plus connues. Il vous suffit de sélectionner le bien de votre choix et de payer en fonction du nombre de jours souhaités. Revers de la médaille : cette option reste très coûteuse car elle s’adresse principalement aux touristes sur de courts séjours.

Dès lors, il faudra que vous acceptiez de payer un prix bien au-dessus d’une location classique. Mais il s’agira normalement d’une solution provisoire. A vous de peser le pour et le contre !

Locataire et animal de compagnie

Un propriétaire est libre d’indiquer sur le contrat de bail l’interdiction de détention d’un animal de compagnie. Mais cette interdiction doit être justifiée et ne pas être excessive. Le propriétaire ne peut pas simplement écrire dans le contrat de bail “tous les animaux sont interdits”. Au locataire de signer ce bail, ou non. S’il le signe, il devra, en principe, respecter cette clause.

En savoir plus sur les locataires qui ont un animal de compagnie

Vous ambitionnez de louer prochainement un bien ? Nos articles « Quels sont les frais du locataire ? », « Quitter sa location immobilière : les étapes à suivre », « Comment faire une sélection de biens ? » et « Comment louer un bien ? » vous fourniront de précieuses informations pour une location sans soucis !