Le précompte immobilier : comment ça marche, déjà ?

Remy Bersipont
Rédigé par Remy Bersipont
16 août 2022

En tant que propriétaire d’une maison ou d’un appartement, vous devez payer le précompte immobilier, un impôt dû lors du deuxième semestre de l’année en cours. Il est calculé sur la base du revenu cadastral. On vous explique comment fonctionne le précompte immobilier en Wallonie et à Bruxelles.

Qu’est-ce donc que le revenu cadastral ? C’est un revenu fictif qui est déterminé par le cadastre, une entité portant aujourd’hui le nom officiel d’Administration Mesures et Évaluations. Cette institution fédérale est responsable de l’inventaire de toutes les maisons, appartements et bâtiments de notre pays, mais ce sont désormais les régions qui traitent et perçoivent directement le précompte immobilier.

Le revenu cadastral, comme le précise la documentation officielle, est « un revenu fictif qui correspond au revenu annuel moyen net qu’un immeuble procurerait à son propriétaire. Il s’agit donc de la valeur locative moyenne nette d’un an du bien immeuble au moment de référence. Jusqu’à aujourd’hui, ce moment de référence est le 1er janvier 1975 ».

En Wallonie et en région bruxelloise, le précompte immobilier s’élève à 1,25 % du revenu cadastral indexé et, à cela, s’ajoute les centimes additionnels pour les communes et les provinces. Vous trouverez de plus amples informations sur le calcul du précompte immobilier sur le site de Wallonie Finances SPW ou sur le site de Bruxelles Fiscalité.

Le précompte immobilier varie beaucoup d’une maison à l’autre

Le revenu cadastral, et donc le précompte immobilier, dépend entre autres du type de propriété et de sa localisation. Il va de soi que le revenu cadastral d’une villa individuelle avec un grand jardin sera plus élevé que celui d’une maison mitoyenne, et qu’une propriété située, par exemple, à Uccle ou à Watermael-Boitsfort sera mieux évaluée par le cadastre qu’une maison ou un appartement situé, par exemple, à Marchienne-au-Pont ou à Silly.

Le précompte immobilier varie en fonction des rénos

N’oubliez pas que le revenu cadastral est modifié après une rénovation. Les propriétaires qui procèdent à des rénovations sont donc tenus de le signaler au cadastre dans les trente jours suivant la fin des travaux. Assurez-vous, avant de procéder aux travaux, que vous aurez les moyens de payer le précompte immobilier subséquent !

C’est clair ? Vous pouvez maintenant mieux planifier le budget de l’année !