10 bâtiments particuliers qui sortent tout droit de votre imaginaire

10 bâtiments hors du commun

Écrit par Renaud Chaudoir le 27 novembre 2018

… dont l’existence est bien difficile à croire

Quand on demande à un enfant de dessiner une maison, il y a fort à parier qu’elle ressemblera à un rectangle avec un toit en triangle et une cheminée. Dans la réalité, force est d’admettre qu’il est rare de trouver ce type de maison dite « standard ». Pour obtenir des résultats spectaculaires, il vaut mieux laisser libre cours à l’imagination de l’architecte et donc lui donner carte blanche. Dans cet article, nous avons regroupé quelques-uns des bâtiments les plus impressionnants au monde. Vous n’en croirez pas vos yeux !

10 bâtiments particuliers qui sortent tout droit de votre imaginaire

1. Sagrada Família (Barcelone)

Œuvre la plus connue de l’architecte catalan Antoni Gaudí, la Sagrada Família est une basilique célèbre dans le monde entier, notamment parce que sa construction a démarré en 1882 et est toujours en cours à l’heure actuelle.

Si la fin des travaux est prévue pour 2026, cette date n’est pas encore totalement fixe ; tout dépend des dons provenant des touristes lors de leur visite.

2. La Maison qui danse (Prague)

La Maison qui danse – en Tchèque : Tančící dům – est l’œuvre de deux architectes : le tchéco-croate Vlado Miluni et l’américano-canadien Frank Gehry. Situés le long de la Vltava, ces bâtiments accueillant un hôtel et des bureaux s’appellent officiellement l’immeuble Nationale-Nederlanden, mais ont été rebaptisés « Ginger et Fred », en référence au couple de célèbres acteurs et danseurs formé par Ginger Rogers et Fred Astaire. La forme déconstruite du bâtiment donne en effet l’impression qu’ils valsent l’un avec l’autre. Lors de son édification, cet ouvrage a également soulevé une série de controverses. Il faut dire que cela n’a pas été une mince affaire de l’ériger : le bâtiment se compose en effet de 99 panneaux de béton, chacune de forme et taille différentes !

3. Googleplex (Mountain View, Californie)

Le siège social du géant du Web, Google, est, comme son nom l’indique, plutôt impressionnant : 190 000 m² de bureaux, le deuxième plus grand espace de travail de Google, après son immeuble situé au 111 de la 8e avenue à New York.

Le Googleplex, nom faisant référence au nombre gogolplex, à savoir le nombre 10 élevé à la puissance gogol (1 suivi de 100 zéros), était à la base un site utilisé par l’entreprise Silicon Graphics, Inc. En 2005, Google a fait appel au bureau d’architectes Clive Wilkinson Architects afin d’entreprendre une rénovation complète des bâtiments. Désormais, le Googleplex comprend un espace de travail, certes, mais également plusieurs lavoirs, deux piscines et dix-huit cafeterias pour ne citer que cela.

4. Hang Nga hostel (Đà Lạt)

Ce bâtiment situé au Vietnam est plus connu sous le nom de Maison des fous, malgré lui, car ces concepteurs avaient dans l’idée de réaliser une maison tirée d’un conte de fées. Ils ont en effet puisé leur inspiration dans des formes organiques telles que les toiles d’araignée, les grottes ou les champignons, ce qui confère à l’auberge et à ses environs un côté féérique, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Attention, vous pouvez vous rendre sur le toit d’un seul des bâtiments, mais l’accès est très escarpé.

5. Space Needle (Seattle)

Caractéristique du paysage de Seattle, cette tour de 184 mètres de haut et 42 mètres de large a été imaginée par les architectes Edward E. Carlson et John Graham à l’occasion de l’exposition universelle qui s’est tenue dans la ville en 1962.

À une telle hauteur, le Space Needle doit faire face à des vents pouvant atteindre 320 km/h, sans oublier les tremblements de terre de 9,1 sur l’échelle de Richter qui peuvent frapper la région. Le saviez-vous ? La Space Needle fait partie des huit monuments repris sur la pochette de l’album « Sonic Highways » du groupe de rock Foo Fighters.

6. Le temple du lotus (New Delhi)

Ce temple n’est autre qu’un lieu de culte pour la foi baha’ie, une religion fondée au XIXe siècle où se trouvait autrefois la Perse. Les 27 éléments qui composent l’édifice rappellent les pétales d’une feuille de lotus. En son centre, le hall atteint une hauteur de 40 mètres de haut. Le temple compte pas moins de neuf entrées et peut accueillir près de 2 500 personnes. La construction est recouverte de marbre blanc provenant de la montagne grecque Pentelikon, le même marbre qui a servi à l’édification du Parthénon. Le temple du Lotus accueille chaque année plus de 100 millions de visiteurs, ce qui fait de lui l’édifice le plus visité au monde.

7. Piano House (Huainan City)

Dessiner un bâtiment sur le thème de la musique ? Rien de plus simple, il suffit de construire un bâtiment en forme d’instruments, comme la Piano House dans le district chinois du Shannan. Ce bâtiment exceptionnel accueille notamment un jeune public qui vient non seulement écouter de la musique, mais également en jouer. L’élément principal de l’édifice est un énorme piano à queue noir et brillant, à l’échelle 1:50. En outre, la queue et les touches du piano sont reliées à un gigantesque violon de verre transparent. Ne soyez pas étonné d’y croiser de nombreux jeunes mariés ; la forme unique de ce bâtiment leur sert de décor idéal pour immortaliser le plus beau jour de leur vie.

8. La Maison sur la cascade (Fallingwater, Pennsylvanie)

Cette villa, faisant aujourd’hui office de musée, est l’œuvre la plus connue de l’architecte américain Frank Lloyd Wright. Bâtie au milieu de la forêt de l’Alleghenygebergte, cette maison a été bâtie sur une cascade d’eau. La structure de l’édifice se compose de maçonnerie pour les lignes verticales et de béton pour les lignes horizontales. Depuis la fin de sa construction en 1939, la Maison sur la cascade servait de seconde résidence pour la famille Kaufmann, mais s’est transformée en musée en 1964.

9. L’Atomium (Bruxelles)

Inutile de parcourir le monde pour tomber sur de remarquables édifices, et nous ne parlons pas ici des exemplaires du livre « Ugly Belgian Houses ». Véritable exemple à présenter dans les écoles, l’Atomium est sans aucun doute le symbole architectural de la Belgique. Ce monument a été imaginé par l’ingénieur André Waterkeyn pour l’Expo 58 et représente un atome de fer grossi 165 milliard de fois.

10. Le MAS (Anvers)

Un autre chef d’œuvre de notre plat pays, mais plus récent ? Nous vous présentons le Museum aan de Stroom. Ce musée a ouvert ses portes en 2011 et se caractérise par une architecture particulièrement contemporaine. Elle est l’œuvre du bureau d’architecte Neutelings Riedijk Architecten, qui a remporté le concours d’architecture organisé la ville d’Anvers elle-même. L’édifice, qui ressemble à plusieurs blocs emboîtés, fait clairement référence aux maisons du XIXe siècle, érigées le long des canaux et servant d’entrepôt, et ces vitres ondulées ne sont pas sans rappeler des vagues formées par l’eau.

Lexique