pendaison de crémaillère

6 conseils pour une pendaison de crémaillère réussie

Écrit par Renaud Chaudoir le 29 octobre 2018

Vous venez d’emménager dans votre nouveau petit nid douillet ? Vous avez enfin sauté le pas et décidé de vivre avec votre conjoint(e) ? Cela mérite bien une fête, vous ne trouvez pas ? Une pendaison de crémaillère est en effet l’occasion rêvée de faire découvrir votre nouveau logement à votre famille et à vos amis, et de célébrer une étape importante dans votre vie d’adulte. Découvrez nos quelques conseils pour garantir le succès de votre fête !

pendaison de crémaillère

Festoyez comme au Moyen-Âge

Toutes les occasions sont bonnes à fêter selon vous ? Un déménagement ne devrait alors pas faire exception à la règle ! Une pendaison de crémaillère est l’événement festif par excellence, durant lequel famille et amis sont invités à découvrir un nouveau logement et à manger tous ensemble pour l’occasion. Mais savez-vous d’où vient l’expression « pendaison de crémaillère » ? Au Moyen‑Âge, les repas se cuisinaient dans l’âtre d’une cheminée à l’aide d’une marmite, qui était accrochée à une crémaillère pour pouvoir être pendue plus ou moins près du feu. La crémaillère était bien souvent la dernière chose installée dans la maison et sa pendaison marquait le début du repas de remerciement. Bien sûr, il est aujourd’hui inutile de posséder une cheminée pour faire bonne chère et festoyer tous ensemble !

1. Choisissez la date la plus appropriée

Avant de pouvoir enfin pendre votre crémaillère dans l’âtre de la cheminée, il vous faudra avant tout fixer une date adéquate. Malheureusement, vous constaterez bien assez vite que la date idéale n’existe pas. Quel que soit le jour de votre choix, certains membres de votre famille ou amis auront toujours un empêchement. Notre conseil ? Attendez d’être correctement installé et de vous sentir à l’aise dans votre nouveau chez vous pour organiser la fête, mais n’attendez pas trop longtemps non plus. Le but est d’organiser la pendaison aux alentours de la date de votre déménagement.

2. Envoyez des invitations festives

À l’heure actuelle, il est très facile d’inviter des convives à une fête via Facebook ou WhatsApp, mais si vous souhaitez ajouter un peu de panache à votre fête, il est préférable d’envoyer des cartons d’invitation par la poste. Pas besoin de dépenser des fortunes, une lettre rédigée à la main fera très bien l’affaire !

Veillez également à garder le contrôle de votre nombre d’invités. Une différence de dix convives aura par exemple de grandes répercussions sur le mobilier à prévoir et les quantités de nourriture à préparer.

3. Prévenez vos voisins

Informez vos voisins à temps de l’organisation de votre fête. Avertissez-les non seulement des possibles nuisances sonores, mais invitez-les aussi à votre crémaillère pour faire plus ample connaissance. Vos voisins sont âgés et pas vraiment du genre festif ? Mettez-vous d’accord sur les modalités de la fête, pour éviter de voir la police sonner à la porte au milieu de votre soirée.

4. Faites de la place

Bien entendu, votre pendaison de crémaillère est le moment idéal pour organiser une visite guidée de votre nouveau logement, mais veillez tout de même à concentrer la fête dans une seule et même pièce. La fête se déroule traditionnellement dans le salon, mais rien ne vous empêche de privilégier une autre pièce. En été, pourquoi ne pas organiser votre pendaison de crémaillère à l’extérieur, dans le jardin ou sur la terrasse ? Quel que soit votre choix, veillez toujours à limiter les éventuels dégâts matériels. Rangez les objets fragiles et de valeur à l’abri, et placez les tables et chaises qui se situent normalement en milieu de pièce le long des murs. Enfin, pensez à prévoir une jolie décoration !

5. Prévoyez suffisamment de boissons

Qui dit fête, dit bien sûr amuse-bouches et boissons en suffisance. La bière, le vin et les sodas sont les grands classiques, mais vous pouvez aussi surprendre vos invités avec de délicieux mocktails maison ou du thé glacé. Du côté des zakouski, pour satisfaire tout le monde, prévoyez différentes sortes de toasts, mais aussi des légumes crus avec trempettes, des chips, etc. Petit conseil : n’achetez pas trop à boire et à manger. Pour éviter le gaspillage, il est préférable de prévoir de plus petites quantités de nourriture et de demander à vos invités d’apporter leurs propres boissons et en-cas.

6. Hey, Mister DJ !

Pas envie de voir vos convives vautrés dans vos fauteuils le nez collé sur leur smartphone ? La musique est la solution ! Demandez à un ami de jouer les DJ lors de votre fête ou composez une playlist festive pour le jour J. Enfin, n’oubliez pas tester votre sono avant la fête. Vous ne voudriez tout de même pas entendre les mouches voler lors de votre pendaison de crémaillère, n’est-ce pas ?

Lexique