achat habitation assurances

Achat d’une habitation : quelles assurances souscrire ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 14 août 2018

Lors de l’achat d’une habitation, les propriétaires en devenir souscrivent généralement un certain nombre d’assurances afin de se protéger des événements imprévus et d’éviter un éventuel coup dur financier. Quelles sont-elles ? Logic Immo vous en a dressé la liste.

achat habitation assurances

Certaines assurances sont-elles obligatoires ?

Une assurance est un contrat passé entre un preneur d’assurance (vous) et une compagnie d’assurances. En signant, vous couvrez les coûts liés à un risque que vous ne souhaitez pas ou n’êtes pas capable d’assumer. La forme la plus courante d’assurance est l’assurance non-vie, qui vous protège financièrement en cas de dégâts à votre patrimoine matériel.

Souscrire une ou plusieurs assurance(s) est particulièrement utile lors de l’achat d’une habitation, puisque les risques pesant sur un logement sont bien réels. Contrairement aux croyances, souscrire ces assurances n’est en rien obligatoire. Même l’assurance habitation (souvent appelée assurance incendie) est optionnelle. D’où vient alors cette confusion ? Il faut savoir que certaines banques imposent la souscription d’une ou plusieurs assurance(s) comme condition à l’octroi d’un crédit hypothécaire.

Assurance habitation

De nombreuses personnes appellent encore l’assurance habitation « assurance incendie », mais ce terme est en réalité fautif. L’assurance habitation protège en effet votre habitation et vos biens matériels contre tous types de dégâts. La couverture de base ne se limite donc pas aux dégâts causés par le feu, les explosions et la foudre. Bien que l’assurance habitation ne soit pas obligatoire, environ 95 % des propriétaires belges souscrivent une assurance de ce type.

Depuis 2010, il est toutefois obligatoire d’être assuré contre les dommages physiques causés à de tierces personnes par un feu ou une explosion survenus au sein de votre habitation. À vous de décider si vous souhaitez reprendre cette couverture dans votre assurance habitation ou habitation familiale.

Une assurance habitation se compose de trois volets : la couverture de base, les couvertures supplémentaires et les couvertures optionnelles.

 

1.La couverture de base

Les dégâts suivants doivent être obligatoirement couverts par une assurance habitation :

  • dégâts des eaux
  • bris de glace
  • dégâts causés par :
    • le feu, les explosions et implosions
    • les émanations de fumées et de suie
    • la foudre
    • les tempêtes et intempéries
    • le poids de la neige et de la glace sur une toiture
    • les catastrophes naturelles (excepté les inondations dans les zones considérées à risque)
    • une chute d’arbre
    • un animal ou une collision avec un animal
    • un avion
    • les attaques, les grèves et les actes terroristes
    • les fuites de mazout
    • les effractions (parfois à condition de vous assurer également contre le vol)

 

2.Les couvertures supplémentaires

Les couvertures supplémentaires ne concernent pas les dégâts en eux-mêmes, mais les frais générés par ces dégâts. Concrètement, il s’agit :

  • des frais de sauvetage
  • des frais d’hébergement si votre habitation est devenue inhabitable
  • des frais d’expertise
  • des frais engendrés par :
  • les travaux visant à éviter des dégâts supplémentaires (p. ex. pose d’une bâche sur votre toiture pour empêcher que de nouvelles tuiles s’envolent) ;
  • les mesures prises en cas de danger latent (p. ex. inspection d’un expert suite à la découverte d’une fuite de gaz) ;
  • la démolition des biens abîmés ;
  • l’évacuation des débris ;
  • le stockage de vos meubles lors des travaux de rénovation de votre habitation ;
  • les dégâts matériels causés à des tiers et dont vous êtes responsable (p. ex. en cas de propagation d’un incendie) ;
  • les dommages matériels et physiques causés à des tiers.

 

3.Les couvertures optionnelles

Il s’agit des couvertures supplémentaires auxquelles vous souscrivez de plein gré. Bon nombre de personnes décident par exemple d’ajouter une couverture contre le vol à leur assurance habitation. Certaines compagnies d’assurance offrent également une couverture pour les pertes indirectes, telles que les frais de téléphone et les frais administratifs auquel sont confrontés leurs clients en cas de dégâts à leur habitation.

 

Montant de la prime

Le montant que vous devrez débourser lors de la souscription à une assurance habitation dépend de plusieurs facteurs :

  • la valeur de votre habitation
  • sa position géographique
  • la présence de certains matériaux luxueux dans l’habitation
  • le montant de la franchise
  • les couvertures optionnelles
  • la politique de la compagnie d’assurance

Assurance vol

La couverture contre le vol est parfois reprise dans l’assurance habitation, mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez souscrire une assurance vol séparée. Vous assurez ainsi vos biens matériels (appareils multimédias, bijoux, vêtements…) contre le vol et profitez d’une couverture contre les dégâts causés par les cambrioleurs (serrure forcée, fenêtres brisées…). En outre, les assurances vol couvrent bien souvent les dégâts causés par les actes de vandalisme.

La prime d’assurance dépend de plusieurs facteurs :

  • le cadre dans lequel se situe l’habitation : un environnement urbain fera généralement augmenter la facture par rapport à environnement rural
  • la valeur de vos biens matériels
  • la configuration de l’habitation
  • les systèmes de sécurité installés dans l’habitation

Assurance solde restant dû

En cas de décès d’une personne, ses héritiers héritent non seulement de ses biens et de sa fortune, mais également de ses dettes et du remboursement de ses prêts, crédit hypothécaire compris. Une assurance solde restant dû dispense donc vos héritiers du remboursement de vos crédits. Vous pouvez choisir d’assurer un certain pourcentage du montant emprunté ou la totalité de celui-ci.

Vous achetez une habitation avec votre partenaire ? La solution la plus sûre est que chacun souscrive une couverture pour une partie de l’emprunt, et que la totalité de la somme soit ainsi couverte. En cas de décès de votre partenaire, vous serez ainsi dispensé de rembourser le reste des mensualités. L’inconvénient ? Vous payerez une prime plus élevée pour votre assurance solde restant dû.

Assurance gratuite en cas de perte de revenus

Si vous contractez un crédit hypothécaire, vous pouvez bénéficier grâce à la Région wallonne d’une assurance gratuite vous protégeant en cas de perte de revenus résultant de la perte de votre emploi ou d’une incapacité de travail. La Région wallonne vous aide alors à rembourser votre crédit.

Pour obtenir plus d’informations au sujet de cette assurance, consultez la page suivante du Portail de la Wallonie.

Lexique