Acheter ou louer sa maison? Les pour et les contre

Écrit par Renaud Chaudoir le 3 mars 2014

Acheter ou louer sa maison ? Voilà une question que bien des gens se posent et qui suscite de nombreux débats. Où va votre préférence ? L’immobilier reste un investissement intéressant, mais qui nécessite un capital. Actuellement, l’obtention d’un prêt hypothécaire ne va plus de soi. La location apparaît alors comme un bon compromis.

 

Acheter : une bonne opportunité

L’immobilier est encore très populaire en Belgique. Ne dit-on pas que le Belge a une brique dans le ventre ? Être propriétaire de sa maison ou de son appartement offre quelques avantages. Un avantage financier, mais aussi une sécurité sur le long terme. Vivre dans ses propres murs est important pour de nombreuses personnes, en particulier les familles avec enfants.

Le taux d’intérêt des prêts hypothécaires

Les prix de l’immobilier continuent de grimper, et il est difficile, particulièrement pour les jeunes, d’acheter un bien. Contracter un emprunt hypothécaire est bien sûr une solution, mais pas une panacée : les banques sont de plus en plus frileuses et posent des conditions sévères aux candidats emprunteurs. Parce que les banques peuvent obtenir des prêts intéressants sur le marché interbancaire, les taux d’intérêt pour emprunt immobilier sont moins indispensables pour elles, et donc moins intéressants pour les particuliers. Il devient financièrement compliqué d’acheter une maison ou un appartement pour une part croissante de la population.

Acheter : le parcours du combattant

Acheter ou louer ? Pour les jeunes qui quittent le domicile parental, c’est un dilemme. Acheter est attractif, mais financièrement lourd. Si vous ne disposez pas d’une épargne, il est compliqué d’acheter un bien qui correspond à vos attentes. Sans le soutien des parents, cela devient mission impossible. Les conditions bancaires ne facilitent pas la tâche. Les prêts sur une durée de 30 ans ne sont plus une exception. 2013 n’était pas une année faste pour l’immobilier.

Louer : une consolation ?

L’impact sur le terrain est évident : louer est pour beaucoup de gens une nécessité absolue. La situation du marché immobilier n’est pas rose non plus. En 2013, le prix moyen pour la location d’un appartement s’élevait à 740 €/mois. Pour une maison, c’est en moyenne 825€/mois qu’il fallait sortir de sa poche (une augmentation de 3.5% par rapport à 2012).

 

Louer est souvent une solution transitoire. Pendant que vous louez, vous pouvez épargner et rechercher la maison ou l’appartement idéal. C’est l’occasion parfaite pour apprendre à bien connaître le marché immobilier !

 

Lexique