Acheter un logement sans l’aide financière des parents devient problématique

Écrit par Renaud Chaudoir le 19 novembre 2012

La moitié des jeunes n’a pas les moyens d’acheter

ING a mené une enquête sur la solidité financière des jeunes adultes.  Les résultats de cette enquête démontrent qu’un jeune sur deux ne pourrait pas acheter un logement sans le soutien financier de ses parents.  Ce phénomène n’est pas nouveau mais il semble prendre de l’ampleur.  Aujourd’hui, le soutien financier des parents est indispensable pour accéder à la propriété.  En cause, la situation économique mais aussi la flambée des prix de l’immobilier.

Pas évident d’acheter un logement

ING a mené l’enquête à la fois sur le marché immobilier belge et européen.  Les résultats sont clairs et sans appel :  chez les plus de 55 ans, 31% affirment qu’ils n’auraient pu accéder à la propriété sans l’aide financière de leurs parents.  Chez les adultes de moins de 45 ans, ce chiffre grimpe à 45%.  Soit près d’une personne interrogée sur deux. 

Acheter un bien ensemble

De plus en plus, le soutien financier des parents est un facteur déterminant pour accéder à la propriété.  Chez les Italiens, c’est déjà le cas depuis bien longtemps.  Chez nous, de plus en plus de jeunes envisagent des solutions alternatives : acheter en famille (ou entre amis) pour réduire les coûts et les frais.  Le concept d’habitat kangourou est un bon exemple de cette tendance. 

Les logements de plus en plus chers

On évoque souvent la surévaluation de l’immobilier et la possible baisse des prix à terme.  Mais, selon l’enquête d’ING, à peine 10% des répondants croient à cette baisse.  Soixante pourcent des personnes interrogées pensent plutôt que les prix de l’immobilier vont continuer à grimper à l’avenir.

82% des Belges veulent être propriétaire

L’enquête confirme que le Belge conserve toujours une brique dans le ventre.  82% des Belges préfèrent être propriétaires plutôt que locataires d’un bien immobilier.  La Belgique se place ainsi en troisième place sur la marché européen après la Turquie et la Roumanie. 

 

Lexique