Acheter une île

Écrit par Renaud Chaudoir le 23 mai 2013

Quelques conseils pour l’achat de votre propre île privée

À travers le monde entier, ici et là, on trouve de magnifiques îles privées à vendre. Nous imaginons souvent ces îles privées à un cout de plusieurs millions d’euros, uniquement à la portée des plus riches d’entre nous. Les apparences sont pourtant trompeuses, car toutes les îles ne coûtent pas autant d’argent : avec un peu de chance, vous pouvez acheter une île pour le prix d’une petite villa. 

Dans certains cas, il est également possible d’acquérir une partie d’une île privée, pour laquelle vous ne devez pas débourser une somme astronomique. Mais acheter une île, ou une partie, c’est évidemment autre chose que d’acquérir une villa. Une série d’éléments additionnels rentrent en ligne de compte.

La situation de votre île privée

En tout premier lieu, la situation géographique de votre île privée est très importante. En achetant une île, vous achetez par la même occasion un environnement entier. Il vous faut un village ou une ville à proximité pour pouvoir réaliser vos achats, et l’emplacement de l’île détermine également son climat. Bien entendu, mieux vaut acquérir une île au climat agréable et avec une ville proche qui vous plait.

L’état de l’île en tant que tel

À côté de la situation, l’état de l’île relève d’une grande importance. Vous devez ainsi prêter attention à l’accessibilité de l’île : un échafaudage est-il prévu pour un bateau, ou y a-t-il éventuellement une piste d’atterrissage pour un avion ? Et qu’en est-il de la distribution d’eau ? L’eau potable est-elle présente en suffisance, ou faut-il encore construire un réservoir d’eau ? Il peut s’avérer difficile de générer de l’eau potable, qui plus est sur des iles au climat tropical.

La taille de l’île

Enfin, la taille de l’île est un autre critère à prendre en compte. Si vous souhaitez une île pour en faire votre résidence de vacances, elle ne doit pas nécessairement être grande et vous vous en sortirez avec une superficie allant de 1 à 5 hectares. En revanche, si vous souhaitez construire un petit village de vacances sur votre île, comme c’est le cas pour bon nombre de propriétaires d’îles, il vous faut une superficie de 15 à 20 hectares. 

 

Lexique