Acheter une maison à l’étranger : qu’en est-il des taxes ?

Acheter une maison à l’étranger : qu’en est-il des taxes ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 3 novembre 2017

Investir dans une résidence secondaire

Une maison de vacances en Provence, une résidence secondaire à la Costa Brava, un appartement en Turquie… Qui n’en rêve pas ? Pourtant, en plus du prix d’achat, acheter une maison à l’étranger engendre des taxes supplémentaires, que vous la mettiez en location ou non. Vous avez décidé de concrétiser votre rêve malgré tout ? Voici un guide des frais à prendre en compte. 

Acheter une maison à l’étranger : qu’en est-il des taxes ?

Le précompte immobilier s’applique aussi à l’étranger

Aux yeux de l’administration fiscale, acheter une maison à l’étranger ou en Belgique ne change rien. Vous êtes donc soumis au précompte immobilier de la même manière. Comme il s’agit d’une résidence secondaire, vous n’avez pas droit à une réduction sur les droits d’enregistrement, si modeste soit la maison ou l’appartement que vous venez d’acheter. Bien sûr, il faudra aussi tenir compte des taxes locales en vigueur à l’étranger. Veillez à vous informer correctement avant de signer l’acte de vente.

Impôts sur les revenus locatifs

Par ailleurs, vous êtes dans l’obligation de déclarer vos éventuels revenus locatifs annuels à l’administration fiscale belge. Vous ne louez pas votre habitation ? Il vous faudra malgré tout prendre en compte la valeur de location brute (soit le loyer annuel moyen que vous devriez percevoir). N’oubliez pas la réserve de progressivité, qui pourrait vous propulser dans une tranche d’imposition supérieure.

Double imposition

S’il existe une convention de double imposition entre la Belgique et le pays où vous avez acheté votre résidence secondaire, vos revenus locatifs ne seront pas imposés en Belgique. Dans le cas contraire, vous devrez payer des impôts dans les deux pays. Attention, vous paierez la moitié dans chaque pays, et non le double !

Vivre de ses rentes à l’étranger

Vous l’aurez compris, il est impossible d’acheter une maison à l’étranger sans que l’administration fiscale prélève son dû. Pourtant, malgré ces taxes supplémentaires, il est très intéressant d’acheter une maison à l’étranger : vivre de ses rentes sous le soleil et l’esprit tranquille n’a pas de prix. Par ailleurs, si vous louez votre habitation, vous pourrez compter sur un joli rendement d’environ 3 à 4 % par an.

Vous avez hâte de faire vos valises ? Consultez les maisons à l’étranger pour trouver la perle rare et découvrez nos conseils pour acheter intelligemment ! 

Lexique