Acheter une villa de luxe

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 mars 2014

La villa de luxe, un investissement d’avenir?

« Acheter une villa de luxe ou un autre type d’habitation comme investissement n’est pas une bonne idée. » Ainsi parle le professeur et prix Nobel d’économie américain Robert Shiller. Qui achète une maison engendre de nombreux coûts, sans parler de l’inflation. « Tous ces frais, vous ne les récupérez pas à la revente », affirme-il. 

 

Une villa de luxe est un bien de consommation, pas un investissement

« Les villas de luxe sont en premier lieu des biens de consommation, pas des investissements », ajoute Shiller. La valeur d’une maison baisse au fil du temps, comme pour une automobile.

 

Quelqu’un qui achète une voiture de sport onéreuse et la laisse dans le garage pendant 20 ans jette son argent par les fenêtres. De même, investir dans une luxueuse villa et réaliser plus tard un bénéfice à la revente est une utopie. L’inflation seule rend déjà impossible la possibilité d’une plus-value. En outre, il n’est pas si simple de se débarrasser d’une maison à court terme, comme on peut le faire par exemple avec une action en bourse. De plus, la vente d’une villa de luxe implique des coûts fixes.

Est-ce que louer est alors la solution ?

Tout cela ne signifie pourtant pas qu’il soit une mauvaise idée d’acheter une villa de luxe ou autre maison. Louer peut en effet représenter une solution flexible pour les jeunes actifs, mais la location offre peu de sécurité. Une personne qui a un revenu régulier et projette de s’installer sur une longue période au même endroit a tout intérêt à acheter son bien. Il faut simplement savoir que ce n’est pas un achat qui rapportera de l’argent. Les personnes sans revenus fixes, qui changent souvent d’emploi et se déplacent souvent ont plus d’avantages à louer. À long terme, ils économiseront plus d’argent.

 

Lexique