L’avantage fiscal d’un crédit hypothécaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 7 décembre 2012

Crédit hypothécaire : quel avantage sur les impôts?

La Belgique a introduit en 2005 le bonus immobilier, qui vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal grâce à votre crédit hypothécaire. Vous pouvez ainsi déduire de vos impôts aussi bien les remboursements de capital pour le remboursement de votre crédit hypothécaire que les intérêts payés pour votre crédit hypothécaire ou encore les assurances-vie telles que l’assurance de solde restant dû. De cette manière, votre crédit hypothécaire peut vous rapporter bien des avantages fiscaux.

L’hypothèque

Vous pouvez tout d’abord recevoir un avantage fiscal de par les remboursements de capital pour le remboursement de votre crédit hypothécaire à condition que la durée du prêt s’élève à 10 ans au minimum.

 

Pour l’exercice d’imposition 2013 (revenus de l’année 2012), on compte les montants suivants:

 

  • Un montant de base de € 2.200.

 

  • Ce montant est augmenté d’un montant complémentaire de € 730 pour les 10 premières années du contrat hypothécaire. À cela s’ajoute un montant de € 70 lorsque vous avez 3 enfants ou plus, au plus tard le 1er janvier suivant l’année au cours de laquelle vous avez contracté un crédit hypothécaire.

 

  • Ces montants ont été indexés chaque année. Lors du calcul du nombre d’enfants, on estime qu’un enfant handicapé compte pour 2 enfants.

 

  • Les sommes complémentaires (€ 730 + € 70) disparaissent lorsque vous avez plus d’une habitation.

 

L’avantage fiscal d’un crédit hypothécaire: les intérêts

À côté de l’avantage lié au remboursement du capital, le crédit hypothécaire vous permet également de déduire les intérêts. Qui contracte un emprunt pour financer l’achat d’un bien immobilier peut déduire les intérêts fiscaux de la somme du bien immobilier. Les intérêts complémentaires sont eux-aussi fiscalement déductibles.

 

Voici les conditions pour pouvoir bénéficier d’une exonération fiscale sur les intérêts :

 

  • Le crédit hypothécaire doit être garantit par une inscription hypothécaire.

 

  • Le crédit hypothécaire doit avoir pour objectif le remboursement ou la garde d’une unique maison propre située en Belgique.

 

  • Le crédit hypothécaire doit avoir une durée minimale de 10 ans.

 

  • Le crédit hypothécaire doit être souscrit auprès d’une institution financière siégeant dans l’Espace économique européen (c’est-à-dire l’Union européenne plus l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein).

 

L’avantage fiscal: l’assurance de solde restant dû

Enfin, vous pouvez obtenir un avantage fiscal grâce à l’assurance de solde restant dû que vous avez souscrite. Les primes que vous payez pour l’assurance de solde restant dû sont en effet fiscalement déductible aux conditions suivantes :

  • L’assurance de solde restant dû doit être souscrite avant que vous ayez atteint l’âge de 65 ans.

 

  • L’emprunteur doit souscrire l’assurance sur sa propre tête.

 

  • Le bénéficiaire est la personne (ou les personnes) disposant de la pleine propriété ou de l’usufruit de l’habitation

 

Vous n’êtes cependant pas légalement obligé d’inclure votre assurance de solde restant dû dans vos impôts.

 

Lexique