Rixensart

Brabant wallon

Écrit par Berger Solange le 16 mars 2016

La Jeune Province en phase de rattrapage

Après une année 2014 calme, l’activité reprend en 2015. Et les prix repartent à la hausse, sauf pour les villas.

Activité

"Le Brabant wallon a toujours été un peu à part sur le plan immobilier", avancent d’emblée les notaires de la Jeune Province, qui parlent de "Wallifornie" et évoquent même un "Triangle d’or" formé par l’Université catholique de Louvain et les communes voisines. "C’est l’une des provinces les plus chères du pays." En 2014, les prix de l’immobilier s’y étaient stabilisés, après une hausse continue de plusieurs années. "Il était inévitable d’observer un temps d’arrêt", avaient déclaré les notaires l’an dernier. Un temps d’arrêt court puisque les prix sont repartis à la hausse en 2015. Tout comme l’activité, en progression de 8,4 % après avoir stagné en 2014, enregistrant alors une toute petite croissance de 0,5 %, contre 5 % pour Bruxelles et la Wallonie.

Maisons

Le prix des maisons a augmenté de 6,9 % entre 2014 et 2015, à 310 694 euros. Avec de grandes différences selon les communes, toutefois. Au bas du classement, on retrouve Hélécine (199 923 euros) et Rebecq (206 875 euros); au sommet, Lasne (536 737 euros) et Rixensart (406 130 euros). "La différence est de 2,7 entre la commune la moins chère et la plus chère", précisent les notaires.

Rixensart

Villas

Les villas, par contre, enregistrent une baisse de leurs prix et perdent 7,1 % par rapport à 2014. Il faut compter, en moyenne, 410 732 euros pour acquérir une maison 4-façades en Brabant wallon. Avec des extrêmes par-delà la province : 607 000euros à Lasne (en baisse de 16 %) et 318 954 à Tubize (en hausse de 2,9 %).

Appartements

Ceux-ci connaissent, tout comme les maisons, une hausse de leurs prix : +3,5 %. "Ce sont les 1 et 2-chambres qui sont à la base de cette augmentation", souligne le notaire Gaëtan Delvaux. Le prix moyen des premiers a progressé de 4,3 % et celui des seconds, de 2,5 %. Le prix des 3-chambres, par contre, diminue de 1,1 %.

Brabant wallon

Terrains à bâtir

Leur prix moyen est en augmentation de 24,3 %, à 163,7 euros le m². Des chiffres à prendre avec prudence, vu le faible nombre de transactions.

Permis de bâtir

Le nombre de permis de bâtir pour des nouveaux logements est en baisse de 34,1 %. Plusieurs raisons sont épinglées par les notaires : la rareté et le prix élevé des terrains, les exigences des communes et la mainmise des promoteurs immobiliers.

Lexique