Bruxelles: le prêt vert à 0%

Écrit par Renaud Chaudoir le 14 novembre 2012

Investir dans les énergies vertes

Investir dans les énergies vertes est non seulement une nécessité mais aussi une urgence pour la planète.  Malheureusement, les travaux de rénovation coûtent cher et ne sont pas accessibles à toutes les bourses.  Pour remédier à cela, Bruxelles Environnement a mis en place le prêt vert Bruxellois.  Un prêt vert à 0% qui pourrait permettre à 25% des Bruxellois d’investir dans leur logement pour le rendre énergétiquement plus performant.

Pour quels travaux?

Pour bénéficier du prêt vert à 0%, les travaux doivent obligatoirement être effectués par des professionnels.  Deux catégories de travaux peuvent être financées par ce prêt vert:

Travaux d’isolation et de ventilation dont

  • Isolation du toit
  • Isolation des murs extérieurs
  • Isolation du sol
  • Vitrage super-isolant
  • Ventilation mécanique contrôlée

Performances de l’installation de chauffage:

  • Chaudière au gaz à condensation (HR TOP) et tubage de la
  • Cheminée
  • Chauffe-eau instantané au gaz
  • Régulation thermique (vannes thermostatiques, thermostat d’ambiance)

Prêt vert bruxellois: qui peut en bénéficier?

Le prêt vert à 0% est destiné aux personnes à faibles revenus.  Pour pouvoir en bénéficier, les revenus ne peuvent être supérieurs à 30.000 euros bruts par an pour un isolé et 60.000 euros bruts pour un couple (montants majorés de 5.000 euros par personne à charge et majorés également de 5.000 euros par an si le demandeur a moins de 35 ans).  Le demandeur doit aussi s’engager à respecter les conditions définies par le régime des primes énergie

Quel montant?

Le prêt vert à 0% permet d’emprunter entre 500 et 20.000 euros.  Avec un taux à 0%, le prêt vert permet de réaliser de belles économies.  En effet, un prêt de 20.000 euros sur une durée de 84 mois permet de réaliser une économie d’au moins 3500 euros par rapport à un prêt vert classique (taux de 5%) négocié auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit.

 

Lexique