Choisir de nouvelles fenêtres : conseils

Écrit par Renaud Chaudoir le 24 juin 2013

Fenêtres en bois, aluminium ou PVC - Double vitrage, haut rendement.

Vous vous apprêtez à acheter de nouvelles fenêtres ? Définissez auparavant les critères auxquels celles-ci doivent répondre. N’oubliez pas de tenir compte du système d’ouverture, du vitrage et du matériau. 

Bois, PVC ou aluminium : de quel matériau se compose la fenêtre idéale ?  

  • Les fenêtres en bois sont de parfaits isolants. Le bois est un matériau chaleureux et esthétique, qui tient longtemps. Vous pouvez choisir la couleur et la modifier régulièrement, à votre guise. Le grand inconvénient : les fenêtres doivent être repeintes régulièrement.
  • L’aluminium : c’est certes l’option la plus onéreuse, mais c’est aussi la plus populaire. Cela est dû au fait que le matériel est durable, s’harmonise parfaitement dans notre architecture contemporaine et est facile à entretenir.
  • Les fenêtres en PVC sont quant à elle un peu plus abordables que les fenêtres en bois ou en aluminium. En outre, il s’agit d’un matériau facile à entretenir. Cependant, cette alternative est la moins durable et offre un résultat assez artificiel.
  • Aujourd’hui, les fenêtres en métal et en polyuréthane gagnent en popularité, mais toutes deux se révèlent onéreuses.

Comment souhaitez-vous ouvrir vos nouvelles fenêtres ?

Les fenêtres fixes sont le choix le plus sûr et le plus abordable, avec, en outre, les meilleurs résultats en matière d’isolation. Mais ces fenêtres sont difficiles à nettoyer, sans compter que la ventilation est tout à fait exclue.

 

Les fenêtres avec ouverture existent selon différents systèmes :

  • Les fenêtres ouvrantes s’ouvrent généralement vers l’intérieur. L’ouverture peut dès lors être gênée à cause des rideaux ou des objets se trouvant sur l’appui de fenêtre. Les fenêtres qui ouvrent vers l’extérieur sont en revanche plus difficiles à nettoyer.
  • Les fenêtres basculantes ont des charnières sur leur partie inférieure. Vous pouvez ainsi aérer la pièce, tout en étant à l’abri des cambrioleurs, du vent et de la pluie. Cependant, impossible de déménager des meubles ou des objets à travers ce genre de fenêtre.
  • Les fenêtres ouvrantes-basculantes combinent les deux fonctions citées précédemment. Vous pouvez les faire basculer pour ventiler la pièce ou les ouvrir complètement. Cette double fonction implique naturellement un prix d’achat plus élevé.
  • Les fenêtres coulissantes sont souvent choisies pour donner accès à la terrasse ou au jardin. Elles n’occupent pas de place, mais laissent néanmoins le vent ou la pluie s’infiltrer à l’intérieur.
  • Les fenêtres pliantes coulissent entièrement, de manière à ce que la maison et le jardin se prolongent l’un l’autre.
  • Les fenêtres de toit ou velux sont pratiques, faciles à entretenir et procurent plus de lumière et de ventilations dans les mansardes.

Double vitrage ou vitrage haut rendement ?

Aujourd’hui, personne ne choisit d’installer de nouvelles fenêtres avec du simple vitrage. Mais saviez-vous que le double vitrage présente également plusieurs différences ?

  • Le double vitrage se compose de deux vitres séparées par une couche d’air sec. Ce vitrage assure une isolation optimale.
  • Le vitrage pare-soleil est semi-transparent, de sorte que le verre laisse rentrer la lumière, mais évite que l’on puisse voir à l’intérieur. Ce verre pare-soleil existe également dans des finitions chauffantes ou autonettoyantes.
  • Le verre de sécurité réduit considérablement les chances de cambriolage, mais avec un cout plus élevé.
  • Le vitrage à haut rendement est une forme particulière de double vitrage. Entre les deux vitres, on trouve, du côté intérieur de la fenêtre, un revêtement invisible et qui réfléchit la chaleur. Idéal pour isoler !

Lexique