Colocation

Écrit par Renaud Chaudoir le 19 avril 2013

Louer un appartement ou une maison à plusieurs

Avec l’augmentation du prix des loyers pour les maisons et appartements, bon nombre de personnes rencontrent des problèmes financiers et éprouvent des difficultés à payer leur loyer mois après mois. D’où la nouvelle tendance de la colocation, soit la division du prix du loyer pour une maison ou un appartement entre les colocataires.

Pourquoi opter pour la colocation ?

Les problèmes financiers sont l’une des premières raisons pour lesquelles les personnes choisissent de louer un appartement ou une maison à plusieurs. En répartissant les frais de loyer, vous économisez chaque mois une certaine somme d’argent, que vous pouvez mettre de côté pour d’autres choses.

 

Mais l’aspect financier n’est pas la seule raison qui pousse à la colocation : deux personnes sur cinq estiment que la colocation est une manière agréable d’apprendre à connaitre de nouvelles personnes et de partager ses centres d’intérêt. Une personne sur cinq opte pour la colocation car elle la considère comme un mode de vie original et attractif.

Qui opte pour la colocation ?

Les principaux motifs pour se mettre en colocation étant les difficultés financières, il n’est pas surprenant que ce soient surtout les étudiants et les jeunes travailleurs qui optent pour une location partagée. Ce groupe de personnes ne possède généralement pas un capital de base très important et n’a en outre pas encore l’intention de s’installer et de fonder une famille. Environ 58 % des jeunes entre 18 et 29 ans serait prêt à prendre une colocation, tandis que ce pourcentage s’élève à seulement 17 % pour la population en général.

Le contrat de location en cas de colocation

Si vous décidez d’entamer une colocation, il est bien évidemment très important de disposer d’un contrat de location adapté.

 

Avec une colocation, le contrat de location reprend en général le nom de tous les colocataires. Une clause permet également, en cas de départ d’un colocataire, d’en trouver un autre à la place. On trouve aussi une clause de solidarité, selon laquelle, en cas de non-paiement du loyer par l’un des colocataires, le propriétaire peut demander aux autres colocataires de payer à la place du mauvais payeur.

 

Cependant, il est également possible de prendre le contrat de location au nom de l’un des locataires uniquement. Ce locataire porte à lui seul la responsabilité envers le propriétaire. C’est à lui qu’il revient de souscrire les contrats de sous-location avec les autres habitants.

Les droits sociaux

L’inconvénient d’une colocation, c’est la diminution de la sécurité sociale. En Belgique, si vous cohabitez, le montant des allocations de chômage et des autres formes d’aide est revu à la baisse. Pour conserver le droit au statut d’une personne isolée, vous devez être en mesure de prouver que vous ne partagez les charges locatives et alimentaires avec personne d’autre, ce qui ne va pas de soi en cas de colocation.

 

Lexique