De nouvelles façons inhabituelles de construire durable

Écrit par Renaud Chaudoir le 17 janvier 2014

Opter pour des matériaux durables pour la construction

De plus en plus de personnes pensent « durabilité » au moment de construire leur maison. Certains installent des panneaux solaires et des systèmes d’épuration des eaux usées. D’autres vont plus loin, et choisissent de construire une maison uniquement à partir de matériaux durables. Voici les matériaux de construction durable les plus utilisés aujourd’hui !

 

Les PIS peuvent réduire votre facture de 50 %

Les PIS (Panneaux isolants structuraux) sont encore très peu utilisés, malgré leur haut potentiel en terme d’économies d’énergie. Rares sont les architectes à avoir déjà expérimenté les PIS, et c’est pourquoi la plupart des architectes n’en utilisent pas. Ces panneaux isolants structuraux valent pourtant le détour. Les PIS se composent d’une mousse isolante entre deux parties de triplex, de sciure de bois pressée ou de panneaux en ciment. Les maisons en PIS ignifuges réalisent jusqu’à 50 % d’économies d’énergie, contrairement aux maisons bâties dans des matériaux traditionnels. En outre, ces panneaux structuraux isolants sont multifonctionnels : vous pouvez les utiliser pour les fondations, les sols, les caves et les murs porteurs. Vous pouvez également les combiner avec tout autre matériau.

Les panneaux isolants sous vide : l’isolation ultime

Les panneaux isolants sous vide ou VIP offrent jusqu’à 7 fois plus d’isolation que les panneaux traditionnels, et sont considérés comme les « panneaux isolants ultimes ». Pour l’instant, les VIP sont uniquement disponibles pour le refroidissement industriel et les systèmes de container spécialisés. Mais on travaille également avec des panneaux de 2,54 cm d’épaisseur, par exemple pour l’isolation d’un grenier.

Le bois composite en plastique : plus solide que le bois conventionnel

Le bois composite en plastique se compose à 50 % de fibres de bois et à 50 % de déchets plastiques. Ce matériau est non seulement plus durable, mais aussi moins toxique que le bois conventionnel traité. En outre, le bois composite en plastique se révèle particulièrement solide et résistant contre les moisissures.

Le vitrage à faible émissivité fait chuter les coûts de chauffage

Le vitrage à faible émissivité est traité avec une couche d’oxydes métalliques, et ce, tant entre les couches de vitrage que sur les châssis extérieurs. Grâce à ce traitement, le vitrage à faible émissivité garde la chaleur à l’intérieur en hiver et à l’extérieur en été. Ce type de vitrage coûte de 10 à 15 % de plus que des vitrages ordinaires, mais il diminue de moitié les pertes de chaleur à travers le vitrage, faisant ainsi baisser votre facture de chauffage de 10 à 20 %.

 

Lexique