Construire durable : l’importance de l’étanchéité à l’air

Écrit par Renaud Chaudoir le 11 octobre 2013

L’étanchéité à l’air, indispensable pour une habitation économe en énergie

L’étanchéité à l’air d’une habitation désigne la capacité de celle-ci à ne pas laisser filtrer l’air, à l’intérieur comme à l’extérieur. L’air froid qui s’infiltre dans nos maisons figure en effet parmi les premières causes de pertes énergétiques. Il suffit de passer sa main près des châssis de fenêtres ou dans le bas des portes, pour remarquer avec effroi à quel point on perd de l’énergie sans le savoir. En outre, une bonne étanchéité à l’air peut augmenter jusqu’à 15 % les performances énergétiques de votre maison, et vous faire gagner jusqu’à 10 points de valeur E. Voici quelques conseils pour augmenter l’étanchéité à l’air de votre habitation !

Testez l’étanchéité à l’air de votre maison

La difficulté de l’étanchéité à l’air, c’est qu’elle ne peut se mesurer qu’une fois la maison terminée, avec le test du « blower door ». L’entrepreneur coupe alors la ventilation et place un ventilateur sous pression. Le résultat idéal : une différence de pression de 50 pascals, soit 0,6 renouvellement d’air par heure. Or, le renouvellement d’air moyen pour une maison quatre façades s’élève à 10 renouvellements par heure, soit un renouvellement d’air toutes les 6 minutes.

Construction durable : augmentez l’étanchéité à l’air

Construire une maison étanche à l’air ne s’improvise pas. Dès l’élaboration des plans, demandez à votre architecte une performance d’étanchéité à l’air. Il choisira alors des matériaux étanches et pensera son projet de manière à réduire au minimum les fuites d’air. Cette étape est indispensable pour éviter les déconvenues, par exemple constater que certaines parties non étanches sont désormais inaccessibles. Portez une attention particulière à la toiture, ainsi qu’aux portes et fenêtres.

Étanchéité et ventilation : amis ou ennemis ?

Une bonne ventilation est indispensable à toute habitation. Autrement, c’est la porte ouverte à l’humidité et aux moisissures. D’un autre côté, il faut également rendre son habitation étanche à l’air, sous peine de chauffer son jardin autant que sa maison. Le dilemme semble insoluble, et pourtant : ventilation et étanchéité ne s’opposent pas, que du contraire ! Une maison saine et économe en énergie est une maison dont les fuites d’air sont contrôlées et régulières, pensées de manière à assurer la qualité de l’air à l’intérieur. Ce qui n’est pas le cas des fuites d’air d’une maison peu étanche, réparties de manière inégale. C’est le cas, par exemple, lorsque l’on constate que certaines pièces d’une maison sont impossibles à chauffer, tandis que d’autres chauffent beaucoup plus rapidement.

 

Pour en savoir plus sur l’étanchéité à l’air de nos habitations et les moyens pour y parvenir, consultez le dossier sur l’étanchéité à l’air de la CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction).

 

Lexique