Construire passif et public

Construire passif et public

Écrit par Muriel de Crayencour le 7 mars 2014

Essentielle Immo

L’I.B.G.E., l’administration pour l’environnement et l’énergie pour Bruxelles Capitale, porte depuis près de 10 ans le projet de construire un bâtiment passif repésentatif et exemplaire pour son siège administratif. C’est sur le site de Tour & Taxis que depuis août 2012 les travaux ont commencé. Le bâtiment courbe couvert de feuilles de verre et de panneaux photovoltaïques sera en fonction en novembre 2014.

Construire passif et public

L’envie de déménager

L’I.B.G.E. – ou Bruxelles Environnement - siégait dans un vieux bâtiment dans lequel ses objectifs en terme de performances environnementales, d’impact des actions et de transparence étaient difficiles à appliquer. L’idée vient alors de déménager dans un nouvel espace qui serait exemplaire. C’est la s.a. Project T&T, propriétaire du site de Tour & Taxis, qui remporte le marché en 2005. Le cahier des charges comprend déjà des exigences élevées en performances environnementales : choix des matériaux de construction, gestion des déchets, gestion du bruit ainsi que, bien sûr, consommation énergétique.

Nouveau bâtiment public = bâtiment passif

En 2009, l’accord du nouveau gouvernement bruxellois promulge une loi qui exige que tous les nouveaux bâtiments publics soient passifs. Il faut dès lors reformuler le cahier des charges pour atteindre les standards d’une construction passive. L’I.B.G.E.  a en effet signé un contrat de location depuis 2008 comprenant une série de critères définis par elle et un engagement de résultats.

Construire passif : une patiente maturation

Les travaux n’ont débuté qu’en août 2012 en raison d’une procédure longue d’obtention du permis. Cette période a permis de préparer le déménagement de manière extrêmement pro-active. Toute l’organisation du travail  de l’administration a été modernisée vers une flexibilité des espaces de travail. Bruxelles Environnement, ce sont 900 personnes dont un tiers travaillant sur le terrain (Espaces verts, sites naturels, forêt) et 600 au siège administratif.

Une éco organisation

A Tour & Taxis, il n’y aura presque plus de bureaux fermés individuels mais plusieurs espaces de rencontre, de réunion ou pour téléphoner sont prévus. D’autre part, le projet de dématérialisation des processus administratifs est lancé depuis longtemps : le courrier in et out, les demandes de permis ou d’agréments se font de plus en plus en ligne, évitant ainsi le gaspillage de papier et d’électricité et équipements pour les imprimer.

Un Eco centre

Dans un objectif de transparence accrue et d’ouverture aux différents publics, le bâtiment de l’I.B.G.E. accueillera dans le hall  un éco-centre comprenant différents pôles : un auditorium pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes ainsi qu’un centre d’accueil, de documentation et d’information. On y ajoute un restaurant exemplaire en terme d’alimentation durable. A terme, l’éco centre contiendra aussi un espace d’exposition sur le thème du développement durable en ville.

Un éco quartier

C’est un vaste espace vert qui va voir le jour en plusieurs phases sur le site de Tour & Taxis. Cette ouverture en phases est due au fait que ce parc est composé de parcelles appartenant à différents propriétaires. Les premiers travaux débuteront au printemps.

Un bâtiment passif aux normes du tertiaire

Une forme souple, un toit courbe, une enveloppe de verre, un immense atrium, le nouveau bâtiment déploie ses charmes neufs sur un parking pas encore très confortable. Il est construit selon les standards du passif tertiaire. C’est-à-dire que les besoins en énergie de chauffage ou de refroidissement ne peuvent pas dépasser 15kWh/m2/an. Les chiffres concernant la consommation d’énergie primaire ou l’étanchéité à l’air (taux de renouvellement de l’air) sont eux aussi contraignants.

 

Pour atteindre ce standard passif tertiaire, on a travaillé sur l’isolation des parois, les triples vitrages, un système de pompe à chaleur, des panneaux photovoltaïques, un système de récupération d’eau de pluie.

IBGE construire passif

Construire un bâtiment passif

Bâtiment passif, convivialité et mobilité

Pour encourager la convivialité et les habitudes de travail plus respectueuses de l’environnement, les postes de travail sont installés soit à côté d’une fenêtre, offrant ainsi confort visuel et économie d’électricité; les escaliers sont aménagés de telle manière qu’ils invitent les employés à les utiliser plutôt que les ascenceurs; de grandes terrasses ont été aménagées à chaque étage. En outre, le parking souterrain prévoit 77 emplacements de voitures alors qu’il y aura 210 places pour les vélos. Le site étant proche de la gare du Nord, l’I.B.G.E. souscrira à l’abonnement permettant à ses employés d’utiliser la navette organisée par T&T entre la gare et le site.

 

L’inauguration du bâtiment aura lieu début 2015.

IBGE bâtiment

Lexique