Construire un étang écologique en 5 étapes

Écrit par Renaud Chaudoir le 21 octobre 2013

Installer un étang de jardin : mode d’emploi

Esthétique et apaisant, l’étang se rencontre de plus en plus dans les jardins, à la campagne comme à la ville. Et ce, pour le plus grand bonheur des libellules, oiseaux, grenouilles et salamandres, entre autres, qui trouvent leur bonheur dans les étangs. L’étang est donc écologique par essence, puisqu’il favorise la biodiversité. À condition, bien sûr, de le construire dans les règles de l’art ! Voici comment construire un étang écologique en 5 étapes.

1.      Quelle taille pour votre étang écologique ?

La première étape consiste à délimiter l’espace de l’étang. Plus l’étang est grand, mieux il s’équilibre naturellement et moins vous devez l’entretenir. Bien entendu, tout dépend de la taille de votre jardin. Sachez néanmoins que, pour construire un étang écologique de plus de 30 m², il vous faudra un permis de construire.

2.      La profondeur idéale

Au moment de construire votre étang écologique, vers le printemps, il fait beau et le soleil brille. Bon nombre de personnes oublient alors les rigueurs de l’hiver et creusent un étang de moins de 1,5 mètre de profondeur. L’étang gèle alors, et avec lui les poissons et autres petits animaux. Mieux vaut donc creuser un étang de plus de 1,5 m, avec de petits endroits peu profonds où les animaux pourront se réchauffer.

3.      Un emplacement ensoleillé

Pour créer de la vie, il faut du soleil. Choisissez dès lors un endroit ensoleillé, avec au minimum 4 heures d’ensoleillement par jour.

4.      Choisir et installer les plantes

 Les plantes sont indispensables à un étang écologique. Elles amènent l’oxygène, empêchent la prolifération des algues et accueillent les œufs des différents habitants de la mare. Les nénuphars sont toujours magnifiques et fleurissent un mois seulement après avoir été installés. Sur les hauts fonds, les iris sont splendides. Cependant, n’oubliez pas non plus les plantes oxygénantes telles que l’élodée et le myriophylle. Gardez les plantes dans leur panier individuel.

5.      Poissons ou amphibiens, il faut choisir

Préférez-vous observer des grenouilles et salamandres, ou plutôt des poissons ? En effet, si vous choisissez d’installer des poissons dans votre étang écologique, vous risquez bien de ne jamais apercevoir le moindre amphibien. Pourquoi ? Tout simplement parce que les poissons mangent les œufs déposés par les grenouilles et salamandres à la surface de l’eau. C’est la dure loi de l’étang ! Si vous choisissez d’introduire des poissons, ou tout autre animal, ne les introduisez pas en trop grand nombre. Demandez conseil à un spécialiste, afin de choisir des espèces adaptées. 

 

Lexique