Joli, durable et pratique

Construire un jardin sur le toit

Écrit par Renaud Chaudoir le 5 juillet 2016

Joli, durable et pratique

Si les visionnaires des années 60 et 70 avaient vu juste, nous nous déplacerions à l’heure actuelle en voiture électrique volante. Cette prédiction ne s’est pas (encore) réalisée, mais d’autres étaient bien correctes. Nous produisons en effet de l’électricité à partir de panneaux solaires et d’éoliennes, nous vivons de plus en plus en ville et bénéficions de technologiques variées, comme les feux de signalisation intelligents. De nombreux efforts sont déployés en ce qui concerne la durabilité des villes, notamment avec des jardins-terrasses, des jardins verticaux et des ruches en zone d’habitat.

Joli, durable et pratique

Atouts architectoniques du jardin sur le toit

Appelé aussi jardin-terrasse, un jardin sur le toit est l’extension idéale d’une maison ou d’un immeuble à appartement en zone rurale. Cela consiste à aménager un espace de verdure sur le toit, avec des parterres de fleurs, du gazon et des arbres, sans oublier une terrasse.

Un jardin sur le toit est une sorte de toiture verte intensive. Tandis que la plupart des toitures vertes se composent d’une fine couche de terre et de plantes grasses, d’herbes et de plantes aromatiques (connue comme toiture verte extensive), la toiture verte intensive va encore plus loin. Le substrat est suffisamment épais pour aménager un jardin complet !

Cela s’accompagne de quelques atouts architectoniques majeurs :

  • Le revêtement de toiture inférieur dure beaucoup plus longtemps.
  • La toiture verte assure une isolation acoustique et sert de climatisation naturelle.
  • La végétation absorbe l’eau de pluie, permettant d’alléger le volume évacué par les égouts.

Profiter de la verdure tout en gagnant de l’espace

L’avantage principal d’un jardin de toit est évidemment l’exploitation d’un espace extérieur supplémentaire. Un toit plat ennuyeux ou inutile se transforme en un rien de temps un chouette jardin, qui vous permettra de profiter d’un coin de nature, bien au-dessus de l’agitation de la ville. Ou de cultiver vos propres légumes. Ou d’organiser une fête en plein air si la météo est au rendez-vous !

Subventions pour les toitures vertes et les jardins sur le toit

De nombreuses villes et communes récompensent les citoyens avec une subvention pour la création d’une toiture verte. Les toitures vertes et les jardins sur le toit sont considérés comme une nouvelle arme pour combattre le réchauffement climatique et comme une manière de vivre durablement en ville. À Gand, par exemple, vous recevez 25 euros par mètre carré en tant qu’assujetti à la TVA si vous construisez une toiture verte ou un jardin sur le toit.

Lexique