Construire une maison : les fautes les plus courantes

Écrit par Renaud Chaudoir le 27 janvier 2014

Mieux vaut prévenir que guérir !

Construire une maison, c’est toute une aventure. Un tel projet demande de s’impliquer corps et âme, ce qui est souvent le cas des jeunes acheteurs. C’est pourquoi mieux vaut bien s’informer avant de se lancer dans la construction d’une maison. Voici la liste des fautes les plus courantes commises par d’autres avant vous. À lire attentivement, pour éviter bien des déboires !

 

Construire une maison : une bonne préparation

Pour construire une maison, tout commence par une bonne préparation. Ne posez jamais la première pierre avant d’avoir reçu toutes les autorisations urbanistiques nécessaires. Autrement, vous risquez que la commune ne vous manifeste son refus au beau milieu des travaux. Vous devrez alors tout détruire, ce qui vous mettra bel et bien en retard dans l’avancement de vos travaux ! Commencez donc à vous préparer bien à temps. Vérifiez également que le budget soit bien ficelé, et que vous avez pensé à tous les frais éventuels.

Comparez les entrepreneurs et les prix

Ne prenez pas le premier entrepreneur venu : comparez les prix et demandez des devis. Un bon entrepreneur avec un bon rapport qualité-prix est une denrée rare. Prenez donc le temps de comparer ! Faites également jouer la concurrence. Il y a fort à parier que l’entrepreneur en question adapte ses prix, pour autant que la différence ne soit pas trop importante.

Do-it-yourself : uniquement si vous savez comment faire

Réaliser soi-même certains travaux revient toujours moins cher que de le demander à un entrepreneur. À condition, bien sûr, de savoir comment s’y prendre. Si vous ne disposez pas d’un solide bagage technique, ne vous attelez pas à des travaux compliqués. Les travaux de peinture, par exemple, sont à la portée du premier venu. Ou encore l’installation de poignées de porte. Pour le reste, laissez les professionnels s’en charger.

Demandez une deadline

Rien de plus ennuyeux que de devoir reporter un déménagement à cause de l’entrepreneur qui n’est pas encore prêt. C’est pourquoi il vaut mieux inscrire une deadline dans le contrat que vous signez avec votre entrepreneur. Précisez également un montant fixe, que votre entrepreneur vous payerait pour chaque jour de retard dans les travaux. Une telle intervention financière motive les entrepreneurs à terminer les travaux dans les délais impartis. Notez également que, dans leurs délais, la plupart des entrepreneurs tiennent compte des conditions climatiques imprévues.

Posez des questions !

Cela peut sembler simple comme bonjour, mais encore trop peu de personnes osent poser des questions. Demandez donc tout ce que vous souhaitez savoir à votre architecte, entrepreneur, chef de chantier… Si une question vous taraude, ou si vous avez quelques craintes, une seule règle d’or : demander. Plus tôt vous manifestez votre inquiétude, mieux l’entrepreneur pourra résoudre les erreurs éventuelles. 

 

Lexique