Crédit hypothécaires et assurances

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 juin 2012

Un prêt hypothécaire? Assurez-vous que vous êtes bien assuré!

Bien acheter, c’est aussi bien s’assurer! Si vous souscrivez un crédit hypothécaire en Belgique, votre organisme de crédit ou votre banque exigera que vous souscriviez également une assurance solde restant dû et une assurance incendie/habitation. Ces assurances permettent au prêteur de se prémunir en cas de sinistre. Cependant, tous les organismes de crédit ne pratiquent pas le même tarif et les différences peuvent être importantes. Parfois du simple au double! Comment trouver l’assurance solde restant dû qui vous convient? Quelle est votre marge de manœuvre? Découvrez nos conseils ci-dessous.

Assurance solde restant dû

Cette assurance n’est pas obligatoire légalement.  Cependant, tous les organismes de crédit ainsi que les banques l’exigent pour un prêt hypothécaire.  Cette assurance garantit le paiement d’une partie ou de l’entièreté du crédit en cas de décès du preneur.

 

Le prix de l’assurance solde restant dû est fixé librement par l’organisme de crédit.  Il peut donc varier très fortement, parfois même du simple au double !  Un organisme peut ainsi proposer d’un côté le meilleur taux d’intérêt et appliquer de l’autre des tarifs très élevés pour l’assurance solde restant dû. L’emprunteur ne doit donc pas être obnubilé uniquement par le taux du prêt hypothécaire.

 

En règle générale, le montant de l’assurance solde restant dû est influencé par les éléments suivants :

 

  • Montant du crédit hypothécaire
  • Durée du crédit hypothécaire
  • Age du/des acheteurs
  • Espérance de vie du/des acheteurs ( homme/femme, fumeur ou non, etc…)

 

Notre conseil :

 

L’emprunteur a le libre choix de la compagnie pour souscrire cette assurance. Il n’est donc pas indispensable que ce soit la même société que celle qui a accordé le prêt. Dans ce cas, un seul conseil : comparez et faites jouer la concurrence!

 

Assurance incendie/habitation 

L’assurance incendie est basée sur la valeur de reconstruction et les différences de prime entre les organismes de crédit sont beaucoup moins marquées. Si on considère une maison de superficie moyenne, pour laquelle il faudra compter une prime annuelle d’environ 250 euros, les différences de tarif n’excèdent pas 10 à 20%.   Là où il faut faire attention, c’est en cas de transformation de l’habitation. Si on achète une maison pour la rénover, l’agrandir ou la reconstruire, il faudra bien sûr veiller à ce que cette assurance incendie colle toujours à la réalité.

 

Assurances complémentaires

Le choix de la souscription ou non d’assurances complémentaires dépend fortement du statut de l’emprunteur. Par exemple, si l’emprunteur est un fonctionnaire, ce dernier ne sera pas forcément intéressé par une assurance revenu garanti ou un capital en cas de maladie, car son statut le couvre déjà suffisamment pour ces matières. En revanche, cela intéressera fortement un indépendant en cas d’incapacité de travail. Pour couvrir les situations engendrant l’impossibilité de payer ses mensualités de remboursement, il existe deux formules:

 

  • l’assurance perte de revenus qui garantira le paiement des mensualités par la compagnie d’assurances durant un temps déterminé.

 

  • l’assurance invalidité par  laquelle l’assuré  perçoit un capital ou une rente, en cas d’incapacité de travail.

 

Avant de souscrire un crédit hypothécaire pour l’achat d’une maison ou un appartement, renseignez-vous sur les obligations et assurances liées au crédit.

Lexique