Déduction fiscale de prêt hypothécaire: bientôt la fin?

Écrit par Renaud Chaudoir le 3 décembre 2012

Les recommandations de l’UE pour maintenir la croissance

Nous le faisons tous une fois par an: la déduction fiscale du prêt hypothécaire sur notre déclaration d’impôts. C’est devenu aujourd’hui une pratique courante que de récupérer une partie de son emprunt. Cet avantage fiscal est à présent sur la sellette : l’UE a appelé les Etats membres à revoir la déduction fiscale de prêt hypothécaire. Reste à voir si la réglementation sera appliquée de manière effective.

La stratégie de croissance annuelle de l’UE

Chaque semestre, la Commission européenne propose un certain nombre de recommandations afin de coordonner entre elles les politiques économiques des Etats membres. Les recommandations doivent être utilisées par les États membres afin de doper leur croissance nationale. La stratégie de croissance annuelle fait également état des défis économiques majeurs pour l’année à venir. L’objectif principal est bien entendu le maintien du développement de la croissance économique.

Revoir la déduction hypothécaire

Cette fois, il est évident que les recommandations de Commission européenne  visent avant tout à limiter les risques financiers dans le secteur immobilier. Le document de l’UE mentionne explicitement que certains aspects du régime d’imposition doivent être revus, parmi lesquels la déduction hypothécaire. C’est la première fois que l’on met en question ce type de réglementation. En ces temps d’instabilité économique, tous les efforts visent à maintenir l’équilibre précaire des budgets.

À combien s’élève l’avantage fiscal ? 

L’avantage fiscal de la déduction du prêt hypothécaire est clairement défini. Pour bénéficier de l’avantage fiscal, vous devez le demander pour une habitation propre et unique (que vous habitez donc vous-même). Mais à combien s’élève l’avantage fiscal précisément ?

  • 2080 euros (pour l’exercice d’imposition 2010 et 2011).
  • Augmenté de 690 euros (pour l’exercice d’imposition 2010 et 2011).
  • Augmenté de 70 euros si vous avez au moins trois enfants au 1er janvier qui suit l’année au cours de laquelle vous avez souscrit le crédit hypothécaire.

 

Les primes d’assurance-vie et d’assurance de solde restant dû 

N’oubliez pas que les augmentations sont uniquement valables durant les 10 premières années de l’emprunt et qu’elles tombent lorsque vous achetez une seconde habitation. Les primes d’assurance-vie et d’assurance de solde restant dû entrent également en ligne de compte pour la déduction fiscale. Mais si vous bénéficiez d’une déduction fiscale de prêt hypothécaire, vous avez déjà atteint le montant maximal que vous pouvez déduire.

 

Lexique