Depardieu vend son hôtel particulier à Paris

Écrit par Renaud Chaudoir le 14 décembre 2012

Depardieu : de l’hôtel parisien à la fermette en Belgique

La bête noire des médias a mis en vente son hôtel particulier parisien. Une somptueuse demeure, à l’image de l’acheteur : opulente et minimaliste. Rien à voir avec sa nouvelle maison à Néchin, en Belgique. La façade grisâtre de cette maison en brique et au bord de la route ne fait pas rêver, loin s’en faut. Cette demeure somme toute modeste pour l’acteur le mieux payé de France fait même grincer des dents la France socialiste.

Depardieu fuit l’impôt français pour la Belgique

À 63 ans, Depardieu parvient encore à déclencher les passions. L’annonce de son exil (dans le village belge de Néchin, à un kilomètre de la frontière française, a déclenché une polémique enragée. Celle-ci témoigne d’un climat économique difficile, où payer ses impôts relève du geste citoyen. Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault n’a-t-il pas déclaré : "Payer un impôt, c'est un acte de solidarité, c'est un acte patriotique" ? Il a également jugé le départ de Depardieu d’« assez minable », s’inscrivant ainsi dans l’amère déferlante de qualificatifs autour de Depardieu.

À vendre: 1800 m² habitables, 50 millions d’euros

50 millions d’euros pour 1800 m² habitables : le chiffre est depardiesque. C’est là le prix à payer pour vivre dans l’hôtel de Chambon, cette somptueuse demeure de style napoléonien, datant du XIXème siècle et classée monument historique. Mais le bâtiment dispose également de nombreux agréments très modernes : piscine, ascenseur, cuisine équipée… La rénovation est signée Jacques Garcia. La façade recouverte d’un poème en acier Corten en hommage à Confucius est quant à elle l’œuvre de Bernard Quentin.

 

En face de l’hôtel, de l’autre côté du jardin, un loft très lumineux et design. Ouvert sur le jardin, ce théâtre d’antan a adopté un style minimaliste, tout en se parant des matériaux les plus nobles. La situation est exceptionnelle, elle aussi : en plein cœur du quartier Saint-Germain-des-Prés, le célèbre coin des artistes! Situé rue du Cherche-Midi, un nom qui peut prêter à sourire car pour le moment Depardieu recherche plutôt le soleil fiscal du Nord, la Belgique.

Le marché immobilier de luxe se frotte les mains

C’est le Groupe Daniel Féau qui a été chargé par Depardieu de la vente du bien, il y a trois mois de cela. Ce spécialiste des propriétés de luxe se frotte les mains. C’est que Depardieu n’est pas le seul riche propriétaire à leur laisser une splendide demeure pour partir sous des cieux fiscaux plus propices. Sans toutefois atteindre le record d’exils fiscaux de 1981, après l’élection du président socialiste François Mitterrand. La buvette du village de Néchin devrait bientôt aménager un coin VIP !

 

Lexique