Devenez richissime, en investissant dans l’immobilier !

Écrit par Renaud Chaudoir le 25 février 2014

L’immobilier reste un investissement efficace et sûr

Investir dans l’immobilier, est-ce là le Walhalla d’un avenir garanti ou une bulle qui va éclater ? Selon Frank Van Rycke, auteur du livre ‘Faire fortune en 10 ans’ ainsi que la suite (pas encore traduite en français) ‘Zo word je STEENrijk’, c’est certain : l’investissement dans l’immobilier constitue la garantie d’un futur radieux. Grâce aux investissements immobiliers, il a réussi ce pari en 10 ans. Dans ses deux livres, il partage son expérience en toute sincérité. 

 

L’épargne ne rapporte rien

Le Belge est un champion de l’épargne : plus de 250 milliards d’euros reposent sur nos comptes d’épargne. Malheureusement, avec la dégringolade des taux d’intérêt de ces dernières années, les comptes d’épargne ne rapportent pratiquement plus rien : en moyenne, l’inflation est presqu’aussi élevée que les intérêts que nous recevons. En outre, les autorités réfléchissent à plusieurs taxes sur les livrets d’épargne.

Tout investir dans l’immobilier ?

Soit, nos comptes d’épargne ne nous rapportent pas grand chose. Faut-il pour autant tout investir dans l’immobilier ? Les choses sont loin d’être aussi simples, car l’immobilier comporte un certain nombre de risques et problèmes :

  • Un des risques les plus sous-estimés dans le secteur de l’immobilier est l’illiquidité. L’achat ou la vente d’un bien immobilier ne se fait en un jour : une acquisition bien planifiée est d’une importance capitale, et l’achat ou la vente d’un immeuble peut prendre des mois.

 

  • Ne vous faites pas avoir par le prix. On pense souvent que ‘plus le prix est bas, mieux c’est’ : on considère qu’un prix plus bas entraine un emprunt moins important et comporte donc moins de risques. Ce n’est pas toujours le cas : un prix est souvent plus bas pour une raison ou une autre, que vous découvrirez vraisemblablement après l’achat.

 

  • L’emplacement importe énormément : impossible en effet de déplacer un bien immobilier. Un bien mal situé s’avère plus difficile à louer, alors qu’une bonne situation géographique diminue le risque de vide locatif.

 

  • Pour augmenter votre chance de succès, ne sous-estimez pas l’importance de la diversité : le propriétaire d’un bien court plus de risques que le propriétaire de 10 biens. Dans le dernier cas, ce n’est pas très grave qu’un bien reste vide. Mais si vous ne possédez qu’un bien, il doit toujours être occupé.

 

  • Il convient enfin de réaliser que les prix de l’immobilier ne vont pas continuer à augmenter de la même façon que les années précédentes. Votre rendement doit surtout provenir des loyers, mais pas tellement d’un prix de vente plus élevé après un certain temps.

Investissement immobilier : tenez-vous prêt

Investir dans l’immobilier comporte donc son lot de risques, mais devez-vous pour autant baisser les bras ? Certainement pas ! L’immobilier reste une alternative de choix, à condition de bien vous y préparer. Informez-vous, soyez conscient de tous les risques et de la législation concernant la location d’un bien. Le livre de Frank Van Rycke ‘Faire fortune en 10 ans’ constitue un bon point de départ. Renseignez-vous bien sur la région dans laquelle vous souhaitez investir.

 

Lexique