Epargne à long terme : alternative au crédit hypothécaire

Epargne à long terme : alternative au crédit hypothécaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 12 février 2015

Avantage fiscal

Vous avez terminé de rembourser votre crédit hypothécaire ? Dans ce cas, vous perdez un avantage fiscal conséquent puisque vous ne pouvez plus bénéficier du bonus logement. Heureusement, il existe des alternatives pour profiter non seulement d'un avantage fiscal, mais aussi d'une rente annuelle. 

Epargne à long terme : alternative au crédit hypothécaire

Réforme du bonus logement

Le bonus logement a été réformé le 1er janvier 2015. Malgré cela, il reste un incitant fiscal attrayant. Toute personne qui souscrit un crédit hypothécaire pour l'achat de son logement peut déduire une partie des intérêts et du capital remboursé et ainsi, récupérer de l'argent. Etant donné que le bonus logement coute très cher au gouvernement chaque année, il a été décidé de le réformer et le réduire.

Les possibilités d'épargne à long terme

Une fois que votre crédit hypothécaire est remboursé, vous ne pouvez plus profiter de l'avantage fiscal lié au bonus logement. Pour continuer à bénéficier d'un avantage fiscal, vous pouvez souscrire une épargne à long terme. Voici les formules les plus utilisées:

  • Branche 21: votre capital est garanti à 100% et c'est vous qui décidez le montant que vous économisez chaque année.
  • Branche 23: vous confiez une somme à un organisme de crédit qui investit votre capital dans des fonds d'investissement.

Le rendement de l'épargne à long terme est plus élevé que celui d'un compte épargne, mais votre capital est 'bloqué' durant toute la durée du contrat. Si vous voulez néanmoins retirer votre argent, vous devez payer un certain pourcentage à l'assureur.

L'avantage fiscal d'une épargne à long terme

L'épargne à long terme permet de bénéficier d'un avantage fiscal de 30% sur la prime versée. Le montant de l'épargne est plafonné à un certain montant qui est indexé chaque année et qui dépend de votre revenu net imposable. Pour l'année fiscale 2016, le montant maximum est fixé à 2.260€ par personne.

 

Pour bénéficier de l'avantage fiscal, vous devez signer un contrat d'au moins 10 ans et commencer avant votre 65ème anniversaire. En outre, vous payez une taxe de 10% à l'assureur en fin de contrat.

 

Lexique

Ans