bonus logement

Flandre : plus de transactions immobilières malgré un bonus logement plus bas

Écrit par Renaud Chaudoir le 2 décembre 2015

Une réforme jusqu’à présent sans effet négatif sur le marché immobilier

Après l’application de la réforme du bonus logement en Flandre, beaucoup redoutaient un effet négatif sur le marché immobilier. Mais il en est tout autre. En effet, le nombre de transactions immobilières a connu une augmentation.

bonus logement

Un bonus logement moins intéressant

Le 1er janvier 2015, le gouvernement flamand a mis en œuvre certaines modifications avec un impact sur la fiscalité immobilière. Le bonus logement – un avantage fiscal sur le crédit logement – a ainsi été raboté. Le montant total déductible est passé de 3.040 euros par personne pendant les dix premières années à maximum 2.280 euros. Après dix ans, le montant s’établit à maximum 1.520 euros au lieu de 2.280 euros. Une autre modification concerne le pourcentage de l’avantage, désormais fixé à 40% et ne dépendant plus du revenu.

Un impact sur le marché immobilier ?

Lorsque la réforme est entrée en vigueur en janvier, on s’attendait à ce qu’elle ait un impact négatif sur le marché immobilier. On craignait notamment une diminution des ventes de maisons et d’appartements, ainsi qu’une baisse des prix. Pratiquement un an plus tard, on remarque que ce n’est pas le cas. Bien au contraire : le nombre de transactions immobilières a augmenté d’environ 6% en Flandre par rapport à la même période l’an passé. 

D’un autre côté, en Wallonie, où cette réforme n’a pas (encore) été mise en œuvre, le marché immobilier fait encore mieux. Le nombre de transactions a augmenté de 13%.

Pourquoi le marché immobilier se porte-t-il aussi bien ? Les taux bas y sont sans doute pour quelque chose. Pour qui souscrit un prêt hypothécaire sur 20 ans avec un taux fixe, le taux moyen a considérablement baissé ces dernières années, au point d’atteindre parfois 2%. Cela rend donc l’emprunt, la construction et l’achat plus intéressants.

Des prix qui restent stables

De même, le prix des maisons ne souffre pas de la réforme du bonus logement. Un appartement est devenu en moyenne 2% plus cher, alors que le prix d’une maison s’est stabilisé.

Lexique