Les différentes formules de crédit au logement

Écrit par Renaud Chaudoir le 25 juin 2012

Aides au logement : quel crédit choisir ?

Vous souhaitez accéder à la propriété mais vos revenus sont modestes et vous ne possédez pas de fonds propres ?  Dans ce cas, il existe des formules de crédit peu connues du grand public et intéressantes.  Nous vous proposons de les découvrir.

C’est une des priorités de la région : l’accès au logement pour tous.  Face à la frilosité des banques, des formules de crédit alternatives existent.  Découvrez la formule qui est faite pour vous !

Franchise en capital

La franchise en capital vous offre la possibilité de ne pas rembourser de capital durant une période déterminée (maximum 36 mois). Pendant cette période, vous ne remboursez donc que les intérêts. Ce crédit permet d’alléger les mensualités en fonction de la progression de votre salaire. Cette formule permet d’acquérir un premier bien en démarrant en douceur pour ensuite progresser dans le montant des mensualités à rembourser en fonction des rentrées futures.

Le crédit ‘accordéon’

Le principe du crédit accordéon est de proposer une formule de crédit à taux d’intérêt variable et mensualité fixe.  Sur base de l’évolution des taux, votre taux d’intérêt est éventuellement adapté. Cette adaptation n’influe pas sur le montant que vous devez rembourser mensuellement. Si le taux augment, cette hausse se traduit par une prolongation de la durée du crédit.  Si le taux d'intérêt baisse, la durée est raccourcie lors de la révision annuelle.  Ce type de montage peut se faire pour des crédits à plus de 100%, à savoir des crédits qui comprennent le montant de l’acquisition, les droits d’enregistrement, les frais de notaire ainsi que les frais d’ouverture du crédit, sous réserve bien sûr d’un certain nombre de critères à remplir.

Crédit de la région wallonne

Le crédit social de la région wallonne est un crédit hypothécaire qui a pour objectif de donner accès à la propriété à toute personne en Wallonie, dans le cadre de certains critères. La personne candidate pour ce crédit ne peut évidemment pas être déjà propriétaire d’un bien, puisque le but premier est de permettre d’accéder à la propriété.
Ce crédit social permet d’obtenir des taux – toujours fixes – très attractifs de 3,25% à 5% maximum.  Il permet aussi d’emprunter jusqu’à 110% de la valeur de l’acquisition. Cela permet donc d’emprunter les frais annexes, comme les frais de notaire, les assurances vie, etc. 
Le montant maximum empruntable de base est 193.000 €, montant que l’on peut majorer jusqu’à 213.000 € si le bien se situe dans une zone de pression immobilière. 

Aides au logement à Bruxelles

A Bruxelles, le Fonds du Logement propose des crédits hypothécaires pour les personnes à revenus modestes.  Toutes les conditions et infos sur le site du Fonds du Logement
 

Lexique