Le futur Stade olympique conçu par Zaha Hadid

Écrit par Renaud Chaudoir le 10 septembre 2013

Les Jeux olympiques de 2020 de Tokyo dans un Stade signé Zaha Hadid

Samedi dernier, durant le congrès IOC à Buenos Aires, Jacques Rogge a fait savoir que les Jeux olympiques de 2020 se tiendront à Tokyo. La capitale japonaise est ainsi finalement passée devant Istanbul et Madrid. En d’autres termes, le Stade olympique du Japon, construit par Zaha Hadid, deviendra ainsi un Stade olympique !

Zaha Hadid

Zaha Hadid est née le 31 octobre 1950, à Bagdad. Cet architecte britannique d’origine iraquienne a étudié les mathématiques à l’université américaine de Beyrouth, avant d’étudier l’architecture à l’Architectural Association de Londres. En 1980, elle lance son propre bureau d’architecture.

 

Le style architectural de Zaha Hadid se caractérise par un jeu de lignes sensuelles et un style déconstructiviste. En 2004, elle est la première femme à avoir remporté le prix Pritzker d’architecture. L’architecte a entre autres créé la maison portuaire (Havenhuis) d’Anvers, et a collaboré au musée MAXXI à Rome, ainsi qu’à l’Opéra de Guangzhou, en Chine.

Le Stade olympique de Tokyo en 2020

En novembre 2012, Zaha Hadid a décroché l’appel d’offres pour le stade national du Japon, à Tokyo. Les prochains Jeux olympiques ayant lieu à Tokyo, le stade national de Zaha Hadid deviendra un Stade olympique. Ce stade, qui jouera un rôle important durant les Jeux olympiques de 2020, devrait être prêt pour 2018. En 2019, il accueillera d’ores et déjà le WK Rugby.

 

Le nouveau stade doit s’imposer comme une véritable merveille architecturale et symboliser la renaissance. Le stade actuel, construit pour les Jeux olympiques de 1964, exprime la naissance de l’architecture japonaise moderne.

Aquatic Center

Aux Jeux olympiques d’été 2012 de Londres aussi, Zaha Hadid a joué un rôle important. L’Aquatic Center, la piscine des Jeux olympiques d’été, était également signé de sa main et s’est imposé comme élément phare des Jeux.