cohousing

Habitat groupé : la voie vers un logement moins cher ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 décembre 2015

Économisez grâce à des espaces partagés

De plus en plus de personnes choisissent de vivre avec des amis, de la famille ou des connaissances afin d’économiser de l’argent. L’habitat groupé ou le cohabitat est encore loin d’être une évidence en Belgique, mais il connait une popularité croissante. En partageant une habitation, vous profitez en effet de nombreux avantages.

cohousing

Économies d’argent et d’espace

Plusieurs jeunes couples et familles rêvent de posséder leur propre maison, mais un tel rêve devient de moins en moins accessible. L’achat ou la construction d’une maison demande un investissement conséquent – et des frais importants pour les jeunes –, mais certaines villes belges rencontrent également des problèmes de manque de place. Avouez-le, il serait quand même dommage que les derniers espaces verts soient remplacés par des quartiers résidentiels…

Il existe certaines solutions pour économiser de l’argent et de l’espace. Ainsi, vous pouvez faire le choix d’un appartement (en ville ou pas) ou d’une maison plus petite. Mais il est aussi possible de vivre avec d’autres personnes.

Le principe de l’habitat groupé

L’habitat groupé ou le cohabitat implique que vous disposiez toujours d’un logement privé, mais que vous partagiez certaines facilités avec vos voisins. Un jardin communautaire est facile à mettre en œuvre, mais vous pouvez aussi partager une buanderie. En fait, il n’y a pas vraiment de limites. Si vous recherchez un contact social fort et une ambiance animée, vous pouvez décider de transformer votre salon et votre cuisine en pièces communautaires.

Le secret d’un projet de cohabitat réussi ? La communication et de bons arrangements. Un projet d’habitat groupé ne se réalise généralement pas avec de parfaits inconnus. Il s’agit avant tout d’une même vision du vivre ensemble.

Comment limiter vos dépenses avec le cohabitat ?

En partageant certains équipements, vous réalisez de sacrées économies. Imaginons que vous viviez avec quatre autres familles. Vous n’avez alors pas besoin de cinq taille-haies et tondeuses, mais un seul appareil suffit. Le partage des objets peu utilisés, mais importants, représente sans doute la plus grande économie pour les adeptes du cohabitat.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez le site d’Habitat Groupé, où vous pouvez trouver des exemples de projets de cohabitat en Belgique. 

Lexique