Habiter au-dessus d’un magasin

Écrit par Renaud Chaudoir le 28 mars 2013

Quels sont les avantages ?

Les appartements au-dessus d’un magasin restent souvent très longtemps inhabités. Qui plus est dans les rues commerçantes animées, telles que la Rue Neuve à Bruxelles ou le Meir à Anvers, où jusqu’à 70 % des étages supérieurs sont vides. Conséquence : le bien commence progressivement à se dégrader, et l’insécurité nocturne augmente. Pour contrer cela, bon nombre de villes proposent des primes pour habiter au-dessus des magasins. À Malines, Louvain, Saint-Nicolas, Bruges, Tirlemont ou Hal, par exemple, vous pouvez demander une prime.

Habiter au-dessus d’un magasin : pas évident

Auparavant, les biens au-dessus des magasins étaient généralement le logement des propriétaires du magasin. Aujourd’hui, ceux-ci s’en vont souvent vivre ailleurs. Ce qui pose un problème : étant donné qu’il n’y a pas dentrée indépendante pour les habitants de ces appartements au-dessus d’un magasin, ceux-ci ne peuvent être affectés en tant qu’espaces habitables. Créer une entrée indépendante étant assez onéreux, bien des commerçants renoncent pour des raisons économiques.

 

En Flandre, différentes villes proposent déjà des subsides pour rendre accessible la réalisation des travaux de rénovation nécessaires à la création d’une entrée indépendante. En Wallonie, on réfléchit à des solutions pour régler ce problème.

Habiter au-dessus d’un magasin : bien des avantages

  • Fini les files et embouteillages : vous habitez déjà au cœur de la ville. Vous avez donc toutes les facilités à portée de main. Si un commerçant choisit d’habiter au-dessus de son propre magasin, il ne devra plus faire la navette jusqu’au travail. Vous économisez ainsi sur les frais de transport et équilibrez votre vie professionnelle et familiale.
  • Si des personnes habitent dans les rues commerçantes, elles feront revivre les rues et stimuleront le sentiment de voisinage. La vie sociale et culturelle de la ville bénéficie également de ces habitations au-dessus d’un magasin. En outre, la sécurité de ces quartiers commerçants n’en sera que renforcée.
  • Les commerçants et/ou propriétaires de biens annexes ont la possibilité de chercher ensemble des solutions pour agrandir les biens immobiliers et créer des blocs d’habitations confortables. Cela peut se réaliser, par exemple, par la création d’une nouvelle entrée à l’arrière du bâtiment, la mise en commun d’étages pour un espace plus grand ou le développement de nouvelles formes d’habitat, telles que les lofts ou studios.

Lexique