habiter au dessus d

Habiter au-dessus d’un magasin

Écrit par Renaud Chaudoir le 2 février 2016

Des primes communales visant à encourager la rénovation des étages supérieurs

Plusieurs communes offrent des primes aux propriétaires de surface commerciale qui veulent transformer le(s) étage(s) supérieur(s) en appartements à part entière, avec un accès indépendant. Les villes et communes comme Malines et Bourg-Léopold veulent ainsi élargir l’offre de logements de qualité au centre-ville et s’assurer que vous puissiez, en tant que locataire, facilement habiter au-dessus d’un magasin.

habiter au dessus d'un magasin

La prime pour habiter au-dessus d’un magasin

Les Pays-Bas encouragent depuis longtemps les habitats au-dessus des magasins. Auparavant, ces surfaces étaient généralement l’habitation des propriétaires du magasin. Aujourd’hui, ces derniers habitent souvent ailleurs. Mais lorsqu’il n’existe pas d’entrée indépendante, ces espaces ne sont pas prisés en tant qu’appartements. La création d’une entrée supplémentaire est, en outre, onéreuse. Tant aux Pays-Bas qu’en Belgique, les étages supérieurs de milliers de magasins sont simplement vides, alors qu’ils pourraient parfaitement être utilisés comme nouveaux appartements et studios après avoir été rénovés.

Conseils pratiques et avantages financiers

La Région de Bruxelles-Capitale a conscience du problème et encourage les citoyens à rénover ces immeubles en leur fournissant des conseils pratiques et des fiches explicatives.

D’autres villes essaient de stimuler les propriétaires en leur proposant des avantages financiers. Ainsi, Malines offre une prime pour habiter au-dessus d’un magasin de maximum 4 950 euros par immeuble. Les autres villes et communes dispensant un avantage équivalent sont :

  • Bruges
  • Hasselt
  • Bourg-Léopold
  • Louvain
  • Saint-Nicolas
  • Tirlemont
  • Zwevegem

Habiter au-dessus d’un magasin : une réussite

L’année dernière, la prime a rencontré un vif succès dans la ville de Bruges. Cent-vingt Brugeois avaient déjà bénéficié de cette prime, pour un montant total d’un demi-million d’euros. « Nous trouvons cela fondamental que nos rues commerçantes soient aussi habitées », déclare M. Franky Demon, l’échevin du logement brugeois. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez ici les avantages qu’offrent les habitations au-dessus d’un magasin.

Lexique