Immo à Namur

Écrit par Renaud Chaudoir le 30 août 2012

L’immobilier à Namur : une stabilité rassurante

Selon le traditionnel rapport annuel des notaires, l' immo à Namur bénéficie d’un marché immobilier particulièrement stable, pour le nombre de transactions comme pour les prix. Derrière cette stabilité apparaissent toutefois de nombreux changements dans les habitudes de vie des investisseurs. Les maisons mitoyennes, appartements et petites maisons gagnent du terrain, au détriment des maisons 4 façades et du haut de gamme.

 

Un marché à la fois stable et variable

Les notaires de la Province de Namur soulignent encore et toujours la grande variabilité de l’immo à Namur. Pour les maisons mitoyennes, les prix varient du simple au double, pour un même achat dans le Sud ou dans le Nord de la Province. Viroinval et Doische enregistrent un écart de 2,5 par rapport à Gembloux. Au milieu de cette grande variabilité, une constante : l’intérêt croissant pour les maisons modestes, en-dessous de 150.000 euros. Les maisons moyennes, en-dessous de 150 et 225.000 euros, se vendent également très facilement, tandis que les maisons haut de gamme peinent à s’écouler et voient leur prix baisser. À cela s’ajoute une difficulté de réalisation des nouveaux projets, en raison de la lourdeur administrative qui paralyse la délivrance de permis d’urbanisation.

La vogue namuroise des petites maisons

Les maisons mitoyennes sont dans la tendance à l’immo à Namur. Le prix des maisons mitoyennes à Namur est ainsi passé du simple au double. Il convient cependant de tempérer cette évolution, en soustrayant le prix de l’isolation et de la rénovation de ces maisons. Quant aux maisons 4 façades, elles tendent à passer à la trappe : la Région wallonne ne favorisant plus ces projets, vous n’aurez que très peu de chances de trouver une maison 4 façades neuve à Namur. Quant aux anciennes maisons, leurs exigences en matière d’isolation alourdissent le budget des acquéreurs, ce qui freine les transactions. Aujourd’hui, malgré une augmentation de la valeur allant de 50 à 100%, une ancienne maison 4 façades se vend à moins de 250.000 euros à Namur.

Les appartements à Namur, un investissement sûr

Les appartements partent comme des petits pains à l’immo à Namur, et plus particulièrement à Sambreville, où le prix a doublé en dix ans. L’offre suit la demande, avec une progression régulière du prix. Par exemple, pour un appartement deux chambres non neuf à Namur, le prix est passé de 90.000 à 170.000 euros en dix ans Cet engouement pour les appartements est dû avant tout à la recherche d’investissements sûrs et au vieillissement de la population. Les prix demeurent similaires entre les appartements neufs et anciens, les premiers étant plus petits que les seconds. Étudiants et personnes âgées se partagent le marché très demandé des studios, qui promettent au petit capital de départ un meilleur rendement.

Lexique