Immo à Etterbeek

Écrit par Renaud Chaudoir le 31 août 2012

Le calme après la tempête

Le premier trimestre 2012 semble montrer que les propriétaires acceptent de tempérer leurs exigences. Si le neuf demande plus d’investissements financier, le marché des biens de ‘seconde main’ connaît une baisse des prix, pour la vente comme pour la location. Vous aurez peu de chances d’y trouver une maison quatre façades, denrée devenue très rare à Etterbeek, tout comme les grands jardins. Les statistiques fédérales ne mentionnent d’ailleurs aucune vente dans ce secteur. Ce qui attire à l’immo à Etterbeek, c’est avant tout la proximité, le côté agréable des maisons bourgeoises et, plus récemment, la baisse des prix de l’immobilier dans cette commune bruxelloise.

 

Au cœur de Bruxelles

L’atout principal de l’immo à Etterbeek reste avant tout sa situation privilégiée. À deux pas des institutions européennes, la commune d’Etterbeek compte également une trentaine d’établissements scolaires. Et ce n’est pas tout : le Cinquantenaire, la zone du métro Pétillon, les abords du parc Léopold et la place Jourdan sont autant de coins bien  connus qui composent le voisinage direct d’Etterbeek. Une proximité qui attire tant les expatriés que les Belges eux-mêmes.  Afin d’améliorer sa mobilité routière, Etterbeek s’est lancée la première dans l’adoption d’un Plan de Circulation, devenu en 2000 le Plan de Stationnement. Ceci vient également s’ajouter aux quatre stations de métro qui assurent une partie du transport en commun dans la ville d’Etterbeek.

Le marché seconde main en baisse à Etterbeek

Si la concurrence du neuf renforce le prix des appartements à Etterbeek, les prix du marché seconde main tendent à s’adoucir. En 2009, le marché secondaire enregistrait une progression de 13%,  avec un prix moyen de 352.000 euros pour une maison. Etterbeek se rangeait alors parmi les quatre communes les plus chères de Bruxelles. Après une hausse de 9% en 2010, les prix de l’immobilier à Etterbeek ont connu une baisse de 1% en 2011, le prix de référence pour une maison passant alors de 506.000 à 500.000 euros. Le premier semestre de 2012 confirme également cette diminution des prix de l’immo à Etterbeek.

La flambée du neuf

Vous préférez inaugurer un appartement neuf ? Bruxelles n’en manque pas ! Faites un petit tour par la rue Belliard, dans la zone entre Ixelles et Bruxelles-Villes. Vous y trouverez une foule de nouveaux logements. Ceux-ci s’écoulent comme des petits pains, pour autant qu’ils bénéficient d’une bonne situation, d’un aménagement réfléchi et d’un prix raisonnable. L’avantage du neuf : des performances énergétiques positives, tant pour l’environnement que pour le budget familial. Les institutions européennes, à deux pas d’Etterbeek, permettent cet écoulement régulier d’appartements neufs, par le biais des promoteurs privés. Notons que le neuf a un coût, avec un prix pouvant atteindre 3.600 euros le mètre carré.

Louer à Etterbeek : un bon plan 

Les loyers à Etterbeek ont enregistré une diminution d’environ 10%. Une maison qui se louait 1.800 euros il y a quelques années, se loue aujourd’hui environ 1.500 euros. Et les appartements ne sont pas en reste : un appartement 2 chambres voit son loyer passer de 1.200 euros à 1.000 euros. 

Lexique