Immobilier à Ath

Écrit par Renaud Chaudoir le 23 octobre 2012

La Cité des Géants domine la région

La moyenne des prix de l’immobilier à Ath est restée très stable. Une maison 2 façades coûte en moyenne 135.000 euros, ce qui est plus qu’à Mons, où le prix est de 100.000 euros. Pour un appartement seconde main, vous payerez en revanche 115.000 euros. On enregistre un léger recul en 2011, alors que la région était à la hausse. Cependant, la ville continue de dépasser d’une tête les autres communes de la Région, avec des prix qui se rapprochent de ceux pratiqués à Soignies, l’une des communes les plus chères de la province du Hainaut. Le folklore, les facilités de transport et les rénovations dont la ville a fait l’objet sont quelques un des facteurs qui expliquent l’attrait pour la ville d’Ath.

Ath, nœud de circulation

Le développement d’un réseau de communication routière et ferroviaire est l’un des atouts majeurs d’Ath, qui s’impose comme le nœud de circulation par excellence de la Province du Hainaut. Grâce à l’autoroute A8, Ath se situe à 30 minutes à peine de Bruxelles. En outre, la ville dispose d’une gare ferroviaire tellement bien desservie qu’elle est la plus fréquentée du Hainaut occidental. Elle assure la liaison avec Bruxelles en un temps record de 25 minutes, ce qui fait d’Ath une ville tout à fait accessible pour les travailleurs bruxellois, qui sont nombreux à venir habiter à Ath. En outre, le réseau des routes nationales se fait particulièrement dense à Ath, quadrillée par un réseau de pas moins de 600 km de routes. Ces facilités en matière de transport et communication ont bien évidemment une influence sur l’immobilier à Ath.

Le marché du jeudi: un incontournable

Si vous faites un tour à Ath, ne manquez surtout pas le célèbre marché du jeudi, de 8h à 12h30. Son origine remonterait aux origines de la ville neuve, c’est-à-dire aux alentours de 1166. Si on y vendait alors du blé, de la viande et des draps, vous y trouverez aujourd’hui un éventail des spécialités athoises, telles que les macarons Saint-Joseph, dont la forme rappelle les copeaux du père menuisier de Jésus Christ, ou encore les « cougnoles » de Noël, la « ratatouille rousse » ou la « tarte à masteilles ».

Un folklore de renommée mondiale

Ath doit son surnom de « Cité des Géants » à la tradition des Géants, vieille de plus de cinq siècles. Chaque année au mois d’août, plus précisément le quatrième dimanche, la Cité célèbre sa  fameuse ducasse, inscrite depuis 2005 au patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO. C’est que la population athoise vit cet événement avec une passion sans cesse renouvelée, la nouvelle génération prenant la relève avec un plaisir non dissimulé. La Foire d’hiver ou le Concours-foire du Blanc bleu belge est une autre des traditions encore bien vivantes à Ath, de même que le festival de théâtre de rue organisé chaque jeudi de l’Ascension. Cette ébullition culturelle et festive qui fait tout le charme de la ville contribue à l’excellente santé de l’immobilier à Ath.

 

Lexique