L’immobilier en Belgique : plus de la moitié des maisons en Belgique sont vétustes

Écrit par Renaud Chaudoir le 20 novembre 2013

Pourquoi nos maisons sont-elles si vétustes ?

Selon une étude menée par le SPF Finances, plus de la moitié des logements belges sont vétustes. Près de 52 % des appartements ont plus de 43 ans, et 53 % des maisons ont plus de 52 ans. Ces chiffres ne sont pas bons, comme en témoignent les nombreuses maisons qui présentent des problèmes d’humidité.

 

Problèmes d’humidité dans les maisons en Belgique

Les maisons et appartements vétustes entraînent de nombreux problèmes. En plus d’être mal isolées, ces habitations rencontrent, après un certain temps, des problèmes d’humidité. Plus d’un habitant sur cinq en Belgique (21,1 %) a affaire à des fuites dans le toit, de l’humidité dans les murs ou encore des fondations humides. En Europe, seuls six États membres font pire que la Belgique. En outre, 0,9 % de la population ne dispose pas d’une baignoire ou d’une douche. Dans ce domaine, l’immobilier en Belgique présente le pire résultat des quatre pays limitrophes. Enfin, 860.000 habitants trouvent leur logement trop sombre.

Quelle est la cause de notre marché immobilier vétuste ?

Si tant de maisons en Belgique sont vétustes, c’est pour trois raisons majeures : le Belge a une brique dans le ventre, la population connaît une croissance rapide et les maisons sont chères.

  • Le Belge a une brique dans le ventre : près de trois personnes sur quatre (73 %) possèdent leur propre maison. Nulle part dans le monde ce chiffre n’est si élevé.
  • La population connaît une croissance rapide, et les familles sont de plus en plus petites. La demande dépasse ainsi l’offre.
  • Les maisons sont chères. Si les prix sur le marché immobilier en Belgique se sont stabilisés ces dernières années, une maison reste un investissement important. Tout le monde ne peut se permettre une nouvelle maison. Le choix d’une maison vétuste s’impose donc souvent pour des raisons de budget.

Une maison économe en énergie

Les résultats de l’étude du SPF Finances sont en contradiction avec les objectifs de l’État, qui souhaite stimuler autant que possible l’habitat économe en énergie et écologique. De nombreuses maisons anciennes ne sont pas bien isolées, et bien souvent il n’y a même pas de double vitrage. Pourtant, de nombreuses primes sont disponibles pour qui investit dans des solutions économes en énergie.

 

Lexique