Le marché immobilier du Brabant Wallon

Écrit par Renaud Chaudoir le 28 août 2012

Petit tour immobilier dans le Brabant Wallon

 

Calme, tranquillité, verdure… le Brabant wallon séduit de plus en plus de futurs propriétaires, en quête d’un logement qui allie qualité de vie et proximité avec la capitale. Petit tour d’horizon du paysage immobilier de la Province du Brabant Wallon.

 

Brabant Wallon: une bouffée d’air frais

Située à un jet de pierre de Bruxelles, la Province du Brabant Wallon se démarque par la qualité de vie qu’elle offre à ses habitants. Un paysage aéré, essentiellement constitué de jolies maisons quatre façades. On apprécie également l’absence de friches industrielles si disgracieuses, et la réhabilitation des sites économiques désaffectés (Forges de Clabecq à Tubize, anciennes papeteries de Mont-Saint-Guibert, Sucreries de Genappe…). Le tout au milieu d’espaces verdoyants, grâce auxquels le Brabant Wallon mérite bien son surnom de « poumon vert ». 

Pour preuve des vertus de la Province pour ses habitants, 4 communes du Brabant Wallon arrivent dans le top 10 du classement en terme de qualité de vie, sur un total de 281 communes (Étude menée par le « Vif l’Express »).

Pas étonnant dès lors que de plus en plus de citadins viennent respirer l’air frais de la jolie Province du Brabant Wallon.  En 30 ans, la population a presque doublé. Selon l’Institut National des Statistiques, on compte ainsi environ 3000 nouveaux habitants par an.

Lieu stratégique

Juste à côté de Bruxelles, et entre la région du Hainaut et de Namur, l' immobilier du Brabant Wallon constitue un point stratégique dans l’économie belge. Le pôle universitaire de Louvain-la-Neuve vient appuyer un peu plus cette attractivité. Surtout, la création d’une ligne « R.E.R. » de la SNCB facilitera grandement le transport entre Bruxelles et le Brabant Wallon. La fin des embouteillages, et une sérieuse plus-value pour la Province.

Habiter le Brabant Wallon : un luxe ?

Ces nombreux avantages en terme de qualité de vie ont néanmoins un coût. Un marché immobilier hors de prix selon certains, mais abordable si l’on en croit le rapport de 2012 des notaires du Brabant Wallon. Les deux parties ont raison : tout dépend de la localité que l’on souhaite habiter.

Avec une augmentation des prix d’environ 120% entre 1997 et 2008 (INS), l'immobilier du Brabant Wallon constitue l’un des marchés immobiliers les plus chers du pays. On pointe ainsi les cinq communes les plus chères de Wallonie : Rixensart, Chaumont-Gistoux, La Hulpe, Waterloo et Lasne.

Si ces communes brillent au milieu du Brabant Wallon, l’écart est grand avec les entités plus pauvres. Ainsi, Lasne est en tête du classement, tandis que Tubize se trouve tout en bas, et Jodoigne entre les deux. Les écarts de revenus et de pouvoir d’achat se creusent entre les communes.

En tout état de cause, le prix moyen d’une maison dans le Brabant Wallon s’élève à 304.599 euros (hors villas, maisons de maître et maisons de rapport), tandis que le prix moyen des appartements, flats et studios s’élève à 211. 999 euros. 

Lexique