Immobilier à Jette

Écrit par Stephan Debusschere le 24 juillet 2013

Les appartements de Jette ont la cote

Jette est connue pour être principalement une commune à appartements. Son offre en la matière, sa qualité de vie et ses facilités semblent particulièrement motiver les jeunes ménages.

Des atouts qui dopent le marché

Si l’on privilégie le nombre de biens échangés comme baromètre de bonne santé du marché des appartements qui est prédominant à Jette, on constate que la commune affiche l’une des activités les plus stables de la capitale. Ce marché avait néanmoins dû attendre début 2010 pour reprendre des couleurs côté transactions. A l’époque, la stagnation des prix avait manifestement encouragé les vendeurs à reprendre le chemin des transactions. Depuis, les choses ont continué à évoluer dans le bon sens. Bien que le prix moyen d’un appartement de seconde main à Jette ait grimpé de 6,4% en un an – une hausse significative – pour atteindre actuellement 172.000 euros, ce prix reste très abordable au regard du prix moyen de la Région de Bruxelles-Capitale, fixé à 217.000 euros sur ce segment. On assiste donc à une forme de transhumance intra-régionale de la part de jeunes ménages qui ont grandi dans le sud-est de la capitale mais qui n’ont pas les moyens d’y acquérir un bien.

La verdure, la quiétude, la convivialité, les facilités de déplacement vers le centre-ville ou encore le centre culturel aux multiples activités constituent d’autres arguments majeurs amenant les jeunes ménages à choisir Jette pour s’installer.

Si ce prix moyen englobe les différentes qualités et dimensions d’appartements, précisons que celui d’un 2 chambres bien fini ou d’un 3 chambres bas de gamme, tels ceux des grands immeubles jouxtant l’avenue de l’Exposition, se situe davantage autour de 145 à 150.000 euros.

Jette fait partie de ces communes du nord-ouest qui offrent aussi des logements neufs dans des quartiers agréables et bien desservis en transports en commun, à des prix abordables, c’est-à-dire 2100 euros/m2. Ces prix peuvent monter jusqu’à 2500 euros, en fonction de la qualité du projet et des finitions.

Pour amateurs de rénovation

Avec un prix moyen actuel de 278.000 euros, la commune de Jette se place dans le top 10 des communes les moins chères de Bruxelles sur le segment des maisons mitoyennes (prix moyen à Bruxelles : 354.000 euros). Cette situation se doit d’être lue non seulement au niveau géographique de la commune, mais aussi au regard de son bâti relativement vétuste. C’est d’ailleurs cette obsolescence du parc des maisons unifamiliales, doublée d’une frilosité de la part des vendeurs à mettre leur bien sur le marché, qui avait entraîné la faible quantité de transactions opérées durant les années 2009 et 2010. L’année 2011 avait d’ailleurs maintenu le statu quo, alors que 2012 a vu progresser l’attrait pour ces biens de la part des amateurs de rénovation.

Une commune Iso 9001

La commune de Jette est la première commune bruxelloise à s’être vue octroyer la certification Iso 9001 pour la totalité de ses services. Cette norme, surtout utilisée dans le secteur privé, garantit la qualité de l'organisation de l'administration communale, ainsi que la manière dont celle-ci met en œuvre sa politique de la qualité. Au terme d’un audit externe, il est en effet apparu que la commune de Jette répondait à toutes les exigences posées concernant l’accueil et la satisfaction du citoyen, la communication, le cadre de vie, l’efficience des services ou encore la gestion des ressources humaines. Un joli « plus » pour l’attractivité jettoise.

Logic repères

  • Maison : 278.000 euros
  • Appartement : 172.000 euros
  • Appartement neuf : environ 2100 euros/m²

Source: Magazine Logic-Immo, édition Bruxelles-Brabant wallon-Namur

Lexique