Immobilier à Keerbergen

Écrit par Renaud Chaudoir le 5 octobre 2012

Vivre au cœur du Brabant flamand

Keerbergen, petite commune située dans le nord du Brabant flamand, est connue pour ses spacieuses villas avec jardin et piscine. Avec un revenu moyen par habitant de 20.000 euros par an,  les habitants de Keerbergen se situent en troisième position dans la liste des personnes gagnant le mieux leur vie en Belgique. Il n’est donc pas surprenant que les rues de Keerbergen soient parsemées de voitures et de boutiques de luxe. Les prix immobiliers à Keerbergen suivent cette tendance et se trouvent en haut du classement.

L’immobilier à Keerbergen, pas bon marché

 

Les prix immobiliers à Keerbergen sont élevés, ce qui n’est en soi pas anormal lorsqu’on observe les habitations de près. Il y a certaines rues où le mètre carré coûte 3.500 euros et les villas de luxe y étant très populaires, les prix immobiliers ne font qu’augmenter. Le charme envoutant du paysage n’y est pas pour rien. Habiter à Keerbergen, au cœur du Brabant flamand, c’est vivre dans une oasis de calme et de verdure.

Une commune cosmopolite

Située à deux pas de Louvain et non loin de Bruxelles, la commune de Keerbergen héberge de nombreuses personnes travaillant dans les grandes villes mais préférant, hors de leurs heures de boulot, profiter des nombreux avantages que Keerbergen peut offrir. La proximité des grandes villes et la nature font de Keerbergen une commune attrayante. Sur un total de 13.000 habitants, on y retrouve d’ailleurs 44 nationalités différentes. Et parmi les 778 non-belges, on retrouve une majorité de hollandais.  

Le poumon vert de Louvain

Keerbergen forme la transition entre la Campine Brabançonne et la vallée de la Dyle.  A Keerbergen, les arbres sont toujours verts: les pins ne perdent pas leur couleur en automne et en hiver. Outre le fait de pouvoir profiter de la nature, Keerbergen dispose du parc naturel de Broekelei. La commune est un réel poumon vert situé entre Louvain et Malines. Un cadre magnifique qu’on peut observer simplement en se baladant dans les rues sinueuses.

Une commune, deux provinces

Située à la frontière du Brabant flamand et de la province d’Anvers, la situation de Keerbergen est unique. En effet, la commune partage deux rues, la « Grensstraat » et la « Bakestraat », avec les communes anversoises, Bonheiden et Heist-op-den-Berg. Un habitant d’une de ces deux rues peut donc habiter dans une autre commune et province qu’un autre habitant de cette même rue. Une situation unique et cocasse.

A faire… à voir

Il y a beaucoup de choses à faire et à voir à Keerbergen. Pour commencer, on ne peut omettre de parler du musée ‘De Botermolen’ et de l’Eglise Sint-Michiel qui attirent bon nombre de curieux.  De plus, le golf est le sport en vogue dans la région: un moyen idéal pour se relaxer après une lourde semaine de travail.

 

Lexique