Immobilier à Mons

Écrit par Renaud Chaudoir le 2 octobre 2012

Idéal pour un premier achat

La capitale du Hainaut se révèle aujourd’hui plus que jamais la ville idéale pour un premier achat. C’est ce qu’annonce le rapport immobilier des notaires, qui salue la stabilisation initiée en 2010 et prolongée en 2011. Ainsi, malgré la diminution des incitants fiscaux, le marché immobilier à Mons continue de se maintenir grâce aux taux d’intérêts bas. Si le reste de la Belgique affiche des chiffres nettement à la hausse, l’immobilier à Mons reste encore à prix très doux. Les jeunes ménages y investissent pour leur premier achat, séduits par le marché abordable de la ville, mais aussi par son  patrimoine, son folklore festif, son réseau universitaire et ses infrastructures culturelles. Capitale du Hainaut, capitale culturelle de la Wallonie depuis 2002 et future capitale européenne de la culture, Mons a plus d’un atout en main pour séduire les futurs acquéreurs.

La maison jointive, « maître achat » à Mons

L'immobilier à Mons et dans la province du Hainaut reste encore et toujours le « moins cher » du pays, du moins pour les maisons jointives et les appartements. Selon le rapport des notaires, la maison jointive est aujourd’hui plus que jamais le « maître-achat » dans la région du Hainaut, en raison de son prix idéal pour un premier achat. En 2010, on trouvait encore des maisons jointives à moins de 100.000 euros dans l’arrondissement de Mons. Une maison jointive se négociait alors à 91.000 euros à Colfontaine, 97.000 à Quaregnon ou 97.168 à Frameries. En 2011, l'immobilier à Mons se caractérisait par une certaine stabilité, les prix restant à peu de choses près équivalents, avec toutefois un léger recul pour le marché des maisons jointives à Colfontaine, où le prix moyen des maisons atteint le chiffre record de 86.989 euros. Si le prix des villas oscille entre 250.000 et 260.000 euros dans la Province du Hainaut, Mons reste ici encore plus abordable qu’ailleurs, avec un prix de référence à 240.000 euros.

Le marché des appartements à Mons

Le prix des appartements de seconde main à Mons diminue quelque peu, tandis que celui des maisons connait depuis 2010 une grande stabilité. Si le marché immobilier des appartements dans l’arrondissement de Mons ne connait pas le même engouement que celui des maisons jointives, leurs performances énergétiques laisse penser à une hausse prochaine. L'immobilier à Mons se distingue toutefois par le prix élevé des appartements, qui atteignent 150.000 euros alors que la moyenne pour l’arrondissement était de 127.000 euros en 2011. La présence de l’université et des centres de recherche et de formation à Mons sont les premiers facteurs de ces prix élevés du marché des appartements dans la ville de Mons.

Le bon moment pour investir à Mons

Le rapport des notaires reste dubitatif quant à une augmentation en flèche du marché immobilier à Mons. L’instabilité du marché de l’emploi et le nombre de faillites plus élevé que jamais en 2011, ont considérablement diminué le pouvoir d’achat de la population, de manière générale. La fin des mesures gouvernementales et la TVA sur les frais de notaire refroidissent un peu plus encore le marché. Seuls les taux d’intérêts et les emprunts acceptés par les banques pourront permettre de faire la différence pour 2012. Le rapport des notaires conseille dès lors aux candidats acquéreurs de profiter de l’aubaine et d’investir dès maintenant dans le marché immobilier du Hainaut. En effet, si on prévoit une baisse du marché immobilier à Mons pour l’année prochaine, les ambitions de la ville devraient redynamiser l’immobilier d’ici quelques années. Ainsi Mons sera la capitale européenne de la culture en 2015.

 

(Source : Rapport immobilier des notaires 2012)

Lexique