Immobilier à Soignies

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 novembre 2012

Situation des biens immobiliers hennuyers

Côté prix, le Hainaut connaît des fluctuations assez différentes selon les arrondissements et les variations les plus importantes se trouvent notamment à Soignies. La ville témoigne en effet d’un indice d’activité assez élevé. Faisons un zoom sur les biens immobiliers à Soignies

 

La petite ville de Soignies

Petite ville francophone située en Région wallonne, Soignies est une ville administrativement prééminente dans la  province du Hainaut. Cité millénaire fondée au 7ème siècle, la ville est considérée comme le centre européen de la pierre de taille. Malgré l’évolution urbanistique, la ville a gardé sa structure médiévale. En vue aérienne, on perçoit encore facilement la structure circulaire qu’occupaient les remparts ainsi que les axes convergents vers la Collégiale. Riche d’un folklore particulier, de remarquables édifices et d’une production artistique et artisanale de qualité, Soignies vaut la peine de s’y arrêter.

Les biens immobiliers à Soignies

  • Les maisons jointives

A Soignies, comme dans le reste du Hainaut, les biens de plus petite valeur se vendent bien grâce à leur prix extrêmement attractif. D’une manière générale, les prix des petites habitations sont restés stables depuis la crise financière et ce type de bien est celui qui se vend le mieux et le plus rapidement. Les biens se vendent certes mieux lorsqu’ils se trouvent à proximité des facilités (gare, grands axes routiers). Les maisons de rangée est stable se vendent en moyenne à 125.000 à 150.000 euros, suivant leur situation. Cependant, celles-ci se négocient un peu moins facilement que les maisons ouvrières. Les maisons de maître, quant à elles, gardent leurs amateurs et se négocient à des prix plus élevés.

  • Les maisons 4 façades

Tant que le prix reste inférieur à 200.000-250.000 euros, suivant la situation, le bien se vend relativement bien. On peut même constater une hausse des prix pour ce type de bien qui semble être à nouveau en vogue. En ce qui concerne les biens d’exception, dont les prix sont supérieurs à 350.000-400.000 euros, ceux-ci restent inaccessibles pour la majorité des candidats-acheteurs.

  • Les appartements

Les bonnes performances énergétiques des appartements deviennent aujourd’hui un argument de vente. L’acquisition d’appartements anciens reste un acte réfléchi car le candidat-acquéreur redoute les travaux devant être effectués. Les appartements neufs  et spacieux sont, quant à eux, principalement sollicités en termes d’investissement, surtout si leur prix est attractif. Au-delà de 1.500 euros le mètre carré, la demande se fait moins fréquente et les transactions sont assez lentes.

 

Lexique