Investir dans l’immobilier : résultats impressionnants pour 2013

Écrit par Renaud Chaudoir le 30 octobre 2013

Malgré les difficultés économiques, le marché immobilier belge se porte très bien

Le marché de l’immobilier belge se porte bien ! Les Belges ont massivement investi dans l’immobilier en 2013, et le courtier immobilier Jones Lang LaSalle (JLL) s’attend encore à une légère augmentation des investissements cette année. Pendant les neuf premiers mois de cette année, près de 2,1 milliards d’euros ont été investis dans l’immobilier en Belgique, soit autant qu’en 2012. JLL prédit un investissement total de 2,6 milliards pour la fin de l’année 2013.

Succès des bureaux et locaux commerciaux

Ce sont surtout les bureaux et locaux commerciaux qui engrangent de bons résultats en matière d’investissement immobilier. Avec 54 pourcent des dépenses totales, les investissements dans les bureaux sont les plus importants, grâce à certains investissements conséquents qui ont poussé le volume total à la hausse. Même les magasins sont en vogue : pour 2013, JLL prévoit un investissement total s’élevant à 900 millions d’euros, contre 755 millions en 2012.

Stabilisation du marché immobilier chez les particuliers

Le marché immobilier se porte également bien chez les particuliers en 2013 : malgré la crise, il reste stable. Le nombre de transactions est resté stable en été, ainsi que les prix de l’immobilier. En Flandre, les prix de l’immobilier ont augmenté de 0,8 pourcent, alors que le nombre de transactions a diminué de 0,6 pourcent. En moyenne, on paie 213.793 euros pour une maison en Belgique, et 203.561 euros en moyenne pour un appartement.

Résultats impressionnants pour le marché de l’immobilier belge

On peut donc conclure que le marché de l’immobilier belge connaît des résultats remarquables. Les prix restent stables, alors que le nombre de transactions augmente légèrement. En ces temps de crise, où les petites maisons ont toujours plus de succès, ces chiffres sont impressionnants.

 

Lexique